PARTAGER

C’est un message puissant, riche en enseignement et à la dimension clairevoyante que le roi Mohamed VI, plein de sagesse et de réalisme a adressé à toute l’Afrique lors de son premier discours qui fait suite au retour du Maroc au sein de l’Union Africaine où le Maroc a repris officiellement sa place. Le Roi Mohamed VI y a prononcé un discours historique.

 » Nous le savons : ce ne sont ni le gaz, ni le pétrole qui satisferont les besoins alimentaires de base ! Or, le grand défi de l’Afrique n’est-il pas sa sécurité alimentaire ? » c’est ainsi que le souverain a tenu a recadrer le débat sur les défis reels auquel fait face le continent africain, ceci d’une part.

D’autre part, il tiendra dans un grand élan de franchise à rappeler que le temps du pillage des richesses de notre continent est révolu et que nos états doivent se prendre en charge pour accéder au statut de nations émergentes, décomplexés vis à vis des occidentaux tout en traçant une feuille de route pour l’engagement du royaume dans le combat contre la pauvreté et le sous développement, le roi Mohamed VI a présenté dans un vibrant plaidoyer la mission solidaire que se fixe le Maroc pour hisser le continent vers plus de progrès pour ses habitants et pour éliminer la pauvreté en commençant par la satisfaction des besoins alimentaires.

En se référant aux accords signés par le Maroc avec les pays frères et amis africains qui ont doublé depuis son arrivée sur le trône et qui ont atteint presque le millier d’accords, le souverain a promis devant ses paires africains que son pays continuera sur cette lancée avec volontarisme et détermination afin de constituer un modèle de cette coopération sud-sud dont il ne cesse de montrer les avantages jour après jour.

Par Jalil Nouri

Commentaires