PARTAGER

Selon des sources concordantes, le roi Mohammed VI se dirigera une nouvelle fois vers l’Afrique de l’Est ce samedi, au lendemain de la fin des travaux de la « COP 22″ et la célébration de la fête de l’indépendance.

Une fréquence de visites sur le continent qui ne passe pas inaperçue mais qu’il faut inscrire dans la volonté du Maroc de retrouver sa place sur le continent.

Ce nouveau déplacement en Afrique de l’Est comprend outre l’Éthiopie, une escale inscrite dans son précédent périple dans cette région et qui avait été reportée.

La grande nouveauté et attraction dans ce déplacement sera l’étape de Madagascar qui a été ajoutée en dernier lieu et qui permettra au souverain d’aller sur les traces de la famille royale sous le règne de son grand-père Mohammed V, quand il avait été exilé dans cette île qui reste le symbole d’un douloureux passé pour tous les marocains.

Au sortir de la « COP 22″, le roi Mohammed VI déclinera devant ses interlocuteurs les axes de la nouvelle stratégie adoptée par la plupart des pays africains qui parleront désormais d’une seule voix, portée par ce dernier pour tout ce qui touche à leurs intérêts vitaux en attendant d’avoir l’accord des rares états à tarder à le faire, comme c’est le cas des deux pays qu’il visitera dans les prochains jours. En attendant de voir le souverain sillonner le continent du Nord au Sud et d’Est en Ouest.

Commentaires