PARTAGER
Le ballet diplomatique de l’été reprend dès le début de la semaine prochaine à Tanger avec la venue du roi Salmane d’Arabie Saoudite avec sa suite imposante d’un millier de personnes qui se prolongera jusqu’à la fin du mois d’Aout. Ce ne sera pas un séjour de repos total puisque , en raison de la crise diplomatique du Golfe, les médiations , actuellement en cours, devraient conduire à l’envoi de messieurs bons offices au milieu d’une couverture médiatique importante et un impact pour la notoriété de la ville. Des chefs d’états devraient rendre visite au souverain saoudien pour des entretiens avec en tête le roi Mohammed VI présent dans sa résidence d’été à Mdiq qui pourrait associer le roi Salmane aux festivités de la fête du trône, si l’état de santé de ce dernier le permet. Le roi Mohammed VI pourrait également avoir un premier contact direct avec le nouvel homme dort de l’Arabie Saoudite, le prince héritier récemment désigné par son père, le roi Salmane, et qui est appelé à être au cœur des principales décisions de son pays en matière diplomatique, économique alors que jusqu’à présent, son rôle dans la crise du Golfe est resté très discret et en retrait.
Ce séjour devrait enfin clore le chapitre du refroidissement en Ryad et Rabat depuis que le Maroc a opté pour un neutralité constructive dans le conflit opposant l’Arabie saoudite et ses alliés au Qatar.

Commentaires