Le Royaume a érigé la protection environnementale en priorité nationale (responsable)

Le Royaume a érigé la protection environnementale en priorité nationale (responsable)

176
0
PARTAGER

L’Allemagne est un partenaire privilégié dans la mise en oeuvre de cette politique et la coopération bilatérale dans ce domaine ne cesse de monter en puissance, a-t-il poursuivi dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du même département.

Et de sérier quelques uns des grands chantiers en cours tels l’assainissement liquide pour lequel une enveloppe de 50 millions de dirhams (MDH) a été mobilisée, le programme national des déchets ménagers (40 MDH), les programmes de protection de l’air et de l’amélioration de la qualité de la vie ou encore la mise en place d’observatoires régionaux.

Il a par ailleurs indiqué que le travail est en cours pour ériger la Charte nationale pour l’environnement et le développement durable en loi cadre à même de permettre de concrétiser ses objectifs.

Appel a été lancé, par la suite, aux entreprises nationales pour s’inscrire dans cette dynamique environnementale qui constitue un gisement important de croissance verte et à profiter des mécanismes mis en place pour l’aide à leur mise à niveau environnementale et la promotion de leur compétitivité verte.

Pour sa part l’ambassadeur d’Allemagne à Rabat, M. Ulf-Dieter Klemm s’est félicité du bilan positif du salon Enviro-Maroc, dont la première édition avait été montée en 1999, et qui constitue une opportunité de combiner les expériences de la coopération maroco-allemande avec le savoir faire des entreprises allemandes et internationale dans le domaine de l’environnement.

Cette édition se tient dans une conjoncture favorable avec l’orientation déterminée du Maroc sur la voie du développement économique durable et pérenne, a-t-il noté, se félicitant des politiques et stratégies volontaristes mises en chantier au Royaume à travers la charte de l’environnement, les politiques environnementale sectorielles ou encore la promotion des énergies renouvelables.

Il a également mis en exergue la coopération maroco-allemande qui remonte aux années 60 et au coeur de laquelle se placent les questions environnementales notamment la gestion durable des ressources en eau, l’assainissement, la gestion des déchets, la dépollution industrielle, l’adaptation au changement climatique ou encore la lutte contre la désertification.

M. Klemm a également souligné l’importance économique de la protection de l’environnement, précisant que dans son pays ce secteur offre presque 2 millions d’emplois dont 340.000 pour le seul secteur des énergies renouvelables.

De son côté, le directeur résident de la Coopération Technique Allemande « GIZ », M. Tilman C. Herberg devait rappeler que ce salon constitue une opportunité pour faire le bilan de la coopération bilatérale dans le secteur environnemental, de faire le point sur les derniers développements technologiques dans le domaine et examiner les moyens de transformer ce secteur en opportunité d’emploi et de croissance économique.

Il a, par la suite, sérié le programme de conférences concocté pour ce salon de 3 jours et qui s’articule autour de 6 axes dont « Développement des compétences vertes pour un Maroc durable », « Gestion intégrée des déchets ménagers, un défis pour les services communaux », « Gestion des déchets industriels et dangereux », « L’évaluation environnementale stratégique et l’étude d’impact sur l’environnement », « Gestion de l’environnement industriel » et « Energies renouvelables et efficacité énergétique ».

Une trentaine d’exposants du Maroc et d’Allemagne participent à cette édition de l »’EnviroMaroc 2011 » qui est organisé par la Chambre Allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc, la coopération de la GIZ, du ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’Environnement et de la CGEM.

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires