Le secteur marocain des supermarchés suscite l’intérêt croissant des entreprises étrangères (OBG)

Le secteur marocain des supermarchés suscite l’intérêt croissant des entreprises étrangères (OBG)

210
0
PARTAGER

L’entrée des entreprises étrangères sur le marché marocain ne manquerait pas de redynamiser ce secteur, qui connait une concurrence de plus en plus féroce, à l’heure où un nombre croissant de sociétés privées (nationales et étrangères) prévoient de s’implanter ou de se développer au Maroc, modifiant de ce fait la nature du marché, indique OBG dans une analyse parvenue à la MAP.

Le groupe rappelle qu’en mars dernier, la chaîne turque de supermarchés hard-discount +BIM+ a annoncé un plan prévoyant d’étendre son réseau de points de vente au Maroc, en portant le nombre de ces derniers de 45 à 80, soit près du double.

L’enseigne prévoirait également d’atteindre les 150 points de vente d’ici à la fin de l’année 2012, indique la source, soulignant que les enseignes hard-discount « ont toutes les chances de remporter un franc succès au Maroc, où 51 pc de la population achète ses provisions en grande quantité pour faire des économies ».

Si le marché marocain de la grande distribution fait l’objet d’un intérêt international croissant, les sociétés locales ont elles aussi de plus en plus de poids dans ce secteur, observe le think-tank, ajoutant qu’outre les supermarchés et hypermarchés, l’ouverture de branches ou de franchises au Maroc semble intéresser de plus en plus de sociétés étrangères.

La source cite, dans ce contexte, plusieurs enseignes étrangères, notamment européennes, qui remportent déjà d’importants succès au Maroc, profitant de la forte croissance que ce secteur enregistre.

« Le gouvernement (marocain) soutient le développement des grandes surfaces », indique OBG, citant le plan Rawaj, lancé en 2008, dans le but de tripler la capacité du secteur de la grande distribution d’ici à 2020.

Quelque 56 magasins de grande distribution doivent ouvrir d’ici à 2012, et le pays en comptera 600 d’ici à 2020, ajoute le groupe, notant que le développement des enseignes de grande distribution modernes devra entraîner une évolution progressive des habitudes de consommation au Maroc durant les années à venir.

« Grâce au soutien du gouvernement par le biais du plan Rawaj et aux investissements de plus en plus importants des acteurs à la fois locaux et internationaux, le consommateur marocain devrait bientôt voir baisser les prix et bénéficier d’un plus grand choix de produits dans les rayons des magasins », estime OBG.

 

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires