Le SG du congrès des partis politiques arabes réitère son appel à...

Le SG du congrès des partis politiques arabes réitère son appel à ouvrir les frontières entre les pays arabes

225
0
PARTAGER

Dans un communiqué final distribué lors d’une conférence de presse, le secrétariat général du Congrès a réaffirmé sa position constante considérant l’ancrage de la démocratie, le respect des droits de l’Homme, le raffermissement des libertés, la répartition équitable des richesses et le partage du pouvoir, comme étant la voie salutaire pour la nation arabe à même d’assurer la diversité et relever les défis externes.

Il a également souligné que le combat pour la consécration du pluralisme politique, la liberté d’expression et l’indépendance du pouvoir judiciaire, l’instauration des valeurs de citoyenneté et d’égalité, outre la dévolution pacifique du pouvoir, l’incrimination de la torture et de la détention illégale, constituent des principes essentiels pour l’édification d’une nation arabe capable de répondre aux défis du développement et de s’affranchir de l’agenda des puissances hégémoniques et coloniales.

La 54ème session du secrétariat général du Congrès a débattu, durant trois jours, de nombre de questions arabes actuelles. Le Congrès des partis politiques arabes représente un cadre qui englobe les partis politiques partageant des idéaux communs et constitue une plate-forme d’action commune, selon les principes et objectifs mentionnés dans la charte des partis arabes.

Le Congrès vise, entre autres, à favoriser l’émergence d’un consensus entre les politiques arabes sur les constantes de la nation, le développement de la pensée politique arabe, l’ouverture d’un dialogue politique et civilisationnel avec les partis européens et l’établissement d’une complémentarité entre l’action arabe populaire et officielle.

Commentaires