Maison A la une Le site Chikaya.ma livre son premier gros scandale

Le site Chikaya.ma livre son premier gros scandale

1966
0
PARTAGER

Une semaine à peine après son lancement, le site destiné à dénoncer les comportements frauduleux des fonctionnaires et leur manque de réactivité a enregistré toute une série de plaintes qui pourrait exploser au visage de hauts fonctionnaires de la capitale.

L’enquête diligentée par les services compétents, aussitôt la plainte reçue, révèle en effet que plusieurs personnes dont de hauts cadres ont mis en place un système ingénieux et illégal de vente de biens appartenant à l’état au profit de sociétés fictives leur appartenant mais établies au nom de leurs proches. Ce système leur a permis d’accumuler des fortunes de plusieurs millions de dirhams tout en gardant un pied dans l’administration afin de faire fructifier leurs juteuses affaires en ayant un regard sur les appels d’offres et les cessions des biens mis en vente par le ministère concerné. Il s’agit incontestablement de la plus grosse affaire de détournement de biens de l’état et de malversations au détriment des deniers publics et de l’intérêt général qui occupe la une des journaux et fait trembler les murs des administrations au sein desquelles ont démarré déjà des enquêtes discrètes et poussées susceptibles de faire tomber des têtes à tout moment et non des moindres.

Toujours à propos du site chikaya.ma, de nombreuses plaintes ont été enregistrées dès les premiers jours concernant un nombre incalculable d’affaires de trucage d’appels d’offres et de devis contradictoires et qui gardent à leur tour bien des rebondissements et de mauvaises surprises pour tous ceux qui seront poursuivis dans cette série de scandales. Il s’agit d’un nouveau séisme qui s’annonce au sein de l’administration.

Commentaires