PARTAGER
Le temps s’est arrêté pour l’équipe nationale de football qui mettra tous ses œufs dans le même panier et jouera l tout pour le tout si elle veut poursuivre son chemin à un match d’une qualification finale pour la prochaine coupe du monde en Russie en 2018, une compétition dont elle absente depuis 20 ans. C’est un vrai défi qui attend les hommes d’Hervé Renard qui gardera la même ossature face au Gabon dans un match de tous les dangers ce soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca qui enregistrera une affluence record pour soutenir le onze national.
Le coach français, gardera toutefois des pochettes-surprises dans sa poche en cas de difficultés soit au niveau de la stratégie du jeu soit dans l’incorporation de joueurs qui n’ont pas ou peu porté le maillot rouge et vert à l »image d’éléments du championnat national ou du dernier sélectionné, Harit qui évolue en Allemagne, qui pourrait être aligné en attaque aux côtés de Hakim Zyech dont l’étoile a pâli depuis le dernier match face au Mali.
Parallèlement, le coach national a dit mettre son sort et celui de l’équipe entre les mains du public, ce douzième homme si capital en pareilles circonstances pour renverser la vapeur et faire trembler les filets, en espérant que ce même public ne sifflera l’hymne national des visiteurs.
Par Mourad El Harti

Commentaires