Le spectacle du Centre National des Arts du Cirque sous les feux...

Le spectacle du Centre National des Arts du Cirque sous les feux des projecteurs à Marrakech

154
0
PARTAGER

Mis en piste par Stéphane Ricordel, « ôm », ce spectacle de fin d’études de la 22e promotion du CNAC, est le second temps fort des événements Cirque (après le début de la tournée de l’Ecole de cirque Shems’y) proposés dans le cadre de la Saison culturelle France-Maroc 2011.

Quelque 19 jeunes artistes, dans une ambiance de liesse et sous des applaudissements ininterrompus, n’ont pas hésité à emporter le public dans une longue aventure à travers des spectacles inédits de poésie, de théâtre, de voltige, d’acrobatie, de danse et de jonglerie, faisant ainsi montre d’un grand savoir- faire et d’un talent artistique rare et des plus confirmés.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le directeur de l’Institut Français de Marrakech (IFM), M. Jerôme Bloch a fait savoir que l’invitation du CNAC dans une tournée des Instituts Français au Maroc, vise à permettre un échange culturel entre les deux pays et surtout, à faire découvrir des idées, le cirque et la danse, relevant que ce show qu’on appelle le nouveau cirque (sans animaux, ni clowns), a été conçu de manière professionnelle afin de plaire aussi bien aux grands qu’aux petits.

« C’est un spectacle qui donne beaucoup à apprécier car il s’agit aussi du théâtre contemporain », a-t-il dit, rappelant que ce cirque s’est produit dans les villes d’Oujda, Rabat et Meknès avant de s’achever le 4 mai prochain à Agadir, car l’idée c’était effectivement de développer des tournées et d’éviter que des grandes formations comme celle du CNAC ne viennent que dans un Institut mais, de se déplacer dans plusieurs Instituts et puis présenter des ateliers d’arts et création.

Et de poursuivre que l’un des moments forts de l’étape de Marrakech a été la présence massive de circassiens de la mythique place de Jemâa El Fna, qui ont bien voulu se frotter à la culture française et échanger des expériences et des pratiques artistiques avec les comédiens français.

« La venue de ces artistes pour prendre part à des ateliers, a été très intéressante et a permis une rencontre entre tous les artistes qui ont travaillé ensemble sur la création, comment écrire un spectacle, les numéros de voltige, et les numéros jonglerie. C’est aussi une coopération entre le Maroc et la France », a expliqué M. Bloch.

Le public réagit beaucoup à Marrakech et il a toujours fait montre d’une forte adhésion, et les spectacles ont été et sont toujours vivement appréciés, a-t-il estimé, relevant que l’intérêt manifesté pour le cirque, a poussé l’IFM a programmé deux autres spectacles à Bab Jdid et ce, du 7 au 12 juin prochain avec le spectacle  » Isli’D’Tislit  » de l’Ecole Nationale du Cirque Shems’y de Salé, puis un autre show baptisé  » Chouf Ouchouf  » dans le cadre du Festival Awaln’Art, le 8 juin.

M. Bloch a, par ailleurs, fait remarquer que l’IFM a concocté un programme riche et très diversifié avec des spectacles de danse, des conférences, des concerts de musique, des débats d’idées, des projections de films, outre un hommage posthume à Denise Masson,

 » Notre ambition est d’essayer d’établir un esprit sain dans un corps sain, une réflexion dans un corps qui bouge, dans un Maroc qui bouge « , a-t-il dit, se félicitant, par la même occasion, des relations « très vives » et « excellentes » qui existent entre le Maroc et la France à tous les niveaux et en l’occurrence, celles artistiques et culturelles.

Il n’a pas hésité aussi à qualifier Marrakech de capitale artistique et culturelle du Royaume, mettant en avant l’effervescence et l’électricité exceptionnelle de cette cité ainsi que la dynamique qu’elle ne cesse de connaître à tous les niveaux.

Le CNAC est une Ecole professionnelle supérieure des artistes de cirque, placée sous tutelle du ministère français de la Culture et de la Communication, qui forme, en trois années, des artistes de très haut niveau dans plusieurs disciplines circassiennes.

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires