LE STRIP-TEASE ARRIVE A MARRAKECH

LE STRIP-TEASE ARRIVE A MARRAKECH

1959
0
PARTAGER

Il faut bien se rendre à l’évidence, la ville ocre est toujours la première à braver les interdits et se positionner comme la ville de toutes les nouveautés en matière de plaisirs. Tout ou presque y est permis pour aller à contre-courant des conservatismes sous prétexte qu’il faut encourager le tourisme en offrant toujours plus aux visiteurs étrangers.

Dernière mode en date qui pour l’instant n’a pris pied que dans quatre établissements nocturnes, celle des danseuses orientales qui ne se contentent plus  de se trémousser et d’onduler leur ventre nu devant les clients, mais également d’enlever le haut de leur tenue de danseuses, pour montrer leurs seins à leur table.Spectacles interdit par la loi, les propriétaires de ces lieux de restauration mais surtout d’animation, forts de leurs appuis,  ne craignent pas des descentes de police, et vont même jusqu’à annoncer sur leurs devantures la particularité du spectacle qu’ils offrent.

Les danseuses orientales qui ont du se recycler pour la circonstance après quelques réticences, ont du consentir  par la suite à se déshabiller de peine de perdre leur emploi et surtout les pourboires des généreux clients, attirés par cet extra que leur offre ces restaurants et lounges du quartier de « L’Hivernage « , dont la notoriété dépasse les frontières.

La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si cette mode va s’étendre comme une traînée de poudre ou bien si les autorités vont réagir, elle qui, semblent être toujours dépassées par ce qui se passe dans la ville en matière de libération des mœurs et de recours à des moyens illégaux pour satisfaire les désirs de visiteurs portés sur le sexe et le nu.

Actu-maroc.com ____________________________

Commentaires