Le stuckisme ou anti-anti-art

Le stuckisme ou anti-anti-art

239
0
PARTAGER

Eh bien, sachez qu’il existe un mouvement qui s’oppose de manière assez spectaculaire à cette notion d’anti-art et en particulier à tout ce qui émane de l’art conceptuel. Ce mouvement est le stuckisme qui se définit comme étant un mouvement anti-« anti-art! »

Le stuckisme est un mouvement créé en 1999 par Billy Childish et Charles Thomson ainsi que onze autres artistes dont la contribution est moindre. Ces artistes ont rédigé le manifeste stuckiste qui donne beaucoup d’importance à la peinture comme medium, et qui s’oppose à tout ce qui est considéré comme étant de l’anti-art. Ce mouvement considère que l’art conceptuel et le postmodernisme sont ironiques et vides de sens.

Comme les stuckistes privilégient la peinture, le plus important aspect de leur manifeste est que « les artistes qui ne peignent pas ne sont pas des artistes! »

L’anti-anti-art est donc une attitude, prise par les stuckistes et précisée dans leur manifeste, qui définit leur art. Dans ce manifeste, les stuckistes ont développé d’autres idées. Ils pensent que la justification, ainsi que la base de tout l’art conceptuel, dérivent directement des idées de Marcel Duchamp qui n’est d’ailleurs pas de l’art mais plutôt de l’anti-art par son dessein et ses conséquences.

Dans leur manifeste, les stuckistes précisent aussi que l’anti-art n’existe que parce que l’art existe et que l’art aujourd’hui est, paradoxalement, de l’anti-art transformé en art par des gens influents. Ils pensent que la méthodologie de travail dans l’art conceptuel aujourd’hui est basée sur des pensées et des réflexions qui ne relèvent pas de l’art. Et c’est exactement, celles-là, les idéologies de Duchamp. Le manifeste dit en substance que l’art conceptuel ne génère qu’une surabondance de concepts sans parvenir à dépasser ce vieux concept qu’est la pensée originale de Marcel Duchamp.

La grande ironie de l’art conceptuel, souligne le manifeste, est qu’il cherche à être anticonformiste tout en restant totalement conformiste, puisqu’il ressasse les mêmes idées que Duchamp et qui, elles, se voulaient justement anticonformiste! Aujourd’hui, il y a des stuckistes partout dans le monde: en Angleterre, Australie, Belgique, Tchéquie, France, Allemagne, Grèce, Iran, Espagne, États-Unis…

Mais alors, pourquoi ce nom « stuckisme » ? Eh bien tout simplement parce que l’artiste « conceptuelle » Tracy Emin qui était la petite amie de Childish lui a dit un jour « Your art is stuck! », ce qui se traduit dans ce contexte par « Ton art est coincé! »

Dr Hamid Bouhioui, Artiste peintre

 

 

Commentaires