Le taux de chômage se stabilise à 9,1 pc en 2010 (HCP)

Le taux de chômage se stabilise à 9,1 pc en 2010 (HCP)

300
0
PARTAGER

En milieu urbain, le taux de chômage a reculé de 13,8 pc en 2009 à 13,7 pc en 2010, alors qu’en milieu rural, il est passé de 4 pc à 3,9 pc, précise une note d’information du HCP relative à la situation du marché du travail en 2010.

Les principales baisses des taux de chômage dans le milieu urbain ont été observées principalement chez les diplômés (-0,5 point) et les jeunes de 15 à 24 ans (-0,5 point), relève la même source, notant toutefois une hausse de 0,5 point du taux de chômage pour la population active âgée de 25 à 34 ans en milieu rural.

La population active âgée de 15 an et plus a atteint 11.442.000 personnes en 2010, soit une hausse de 1,1 pc par rapport à une année auparavant (+1,3 pc en milieu urbain et +0,9 pc en milieu rural), selon le HCP qui fait état d’une augmentation de sous emploi de 10 à 11,6 pc.

La population active en chômage s’est accrue de 0,8 pc au niveau national, passant de 1.029.000 en 2009 à 1.037.000 chômeurs en 2010, soit 8.000 chômeurs en plus, tous des citadins.

Concernant le sous emploi des actifs occupés, âgés de 15 ans et plus, son volume a augmenté de 1.033.000 en 2009 à 1.208.000 personnes en 2010, (de 446.000 à 515.000 personnes dans les villes et de 587.000 à 693.000 dans les campagnes) et le taux de sous emploi est passé de 10 pc à 11,6 pc (de 8,7 pc à 10 pc dans les villes et de 11,3 pc à 13,2 pc dans les campagnes).

En matière d’emploi, 131.000 postes d’emplois rémunérés ont été créés (66.000 dans les villes et 65.000 les campagnes), alors que l’emploi non rémunéré a diminué de 11.000 postes, résultat d’une perte de 14.000 postes en milieu rural et d’une création de 3.000 postes en milieu urbain.

En conséquence, le volume global de l’emploi est passé de 10.285.000 en 2009 à 10.405.000 en 2010, soit une création nette de 120.000 postes d’emploi (69.000 postes en zones urbaines et de 51.000 postes en zones rurales).

Le taux d’emploi est passé, de son côté, de 45,3 pc à 45,1 pc, accusant une régression de 0,3 point en milieu urbain (de 37,9 pc à 37,6 pc) et affichant une hausse de 0,1 point en milieu rural (de 56,1 pc à 56,2 pc).

Au niveau sectoriel, les créations d’emplois ont concerné « les BTP » avec 63.000 nouveaux postes (+6,6 pc), « les services » avec 35.000 postes (+ 0,9 pc), l' »agriculture, forêt et pêche » avec 21.000 postes (+0,5 pc) et les « activités mal désignées » avec 1.000 postes.

En milieu urbain, à l’exception de l' »agriculture, forêt et pêche », qui a perdu 6.000 postes d’emplois, tous les autres secteurs ont créé de nouveaux postes d’emplois, relève le HCP.

Il s’agit de 37.000 emplois créés par les BTP (+6,1 pc), 31.000 par les services (+1 pc), 5.000 par l' »industrie y compris l’artisanat »,(+0,5 pc) et 2.000 par les « activités mal désignées ».

En milieu rural, l' »agriculture, forêt et pêche » a créé 27.000 postes d’emplois, les BTP, 26.000 emplois et les services, 4.000 emplois, tandis que l' »industrie y compris l’artisanat » a perdu 5.000 postes et les « activités mal désignées », 1.000 postes.

Commentaires