Le témoignage d’une Marocaine qui dit « avoir fui » le Maroc...

Le témoignage d’une Marocaine qui dit « avoir fui » le Maroc crée des réactions virulentes chez les internautes

257
0
PARTAGER

La tribune intitulée « Témoignage : Une Marocaine qui a fui le Maroc raconte » publiée sur Yabiladi.com le 10 décembre dernier a suscité de vives réactions de la part des lecteurs du site. Cette tribune est à la base un billet qu’une jeune Marocaine a posté sur son blog personnel. Cette dernière y explique pourquoi elle a quitté le Maroc pour s’installer en France. « Je ne suis pas juste partie, j’ai fui. Fui non pas un pays, mais une société qui m’étouffait. », explique-t-elle. «  Aujourd’hui je peux le dire plus librement, l’écrire et surtout me le dire, parce que je suis en paix avec cette conclusion. Je n’ai pas peur des pseudos critiques du type « tu as renié ta patrie, ta culture, tes traditions, ton peuple », ajoute-t-elle.

Propos insultants

La jeune bloggeuse avait vu juste. Des dizaines de commentaires ont été postés suite à la publication de son article sur le site. Ils se divisent en trois catégories distinctes. La première réunit les lecteurs qui se sont sentis agressés et qui l’accusent d’avoir trahi et laisser tomber son pays. Certains mots utilisés sont extrêmement violents. « C’est bien que tu sois partie, parce que la société marocaine n’a pas besoin d’une honte comme toi ! (…) Tu es personne et tu le resteras ! », écrit en anglais le commentateur TheRationalist. « Tu es la honte du Maroc. Tu ne parles pas comme une musulmane. Tu dois être certainement une de ces filles qui traine dans les bars mal famés et qui vit de ses charmes : c’est surement ça ton CDI = Corps Donné Immédiatement. De mon côté, moi et tout les Français te crachons dessus » lâche Karim-Christian. « Vous vous prenez pour une gaouria après 6 ans de vie en France, vraiment désolant. Le Maroc n’a vraiment pas besoin de gens comme vous », lance tamghart nsasbo.

Respecter l’avis des autres

Ces lecteurs agacés et agressés par l’avis de la jeune bloggeuse deviennent à leur tour les critiqués par les commentateurs qui encouragent une certaine liberté d’expression, même si, néanmoins, ils ne sont pas d’accord avec son point de vue.

« L’auteur essaie tout simplement de nous expliquer, malheureusement, les raisons qui lui ont fait quitter le Maroc. C’est un avis comme d’autres, l’attaquer en mettant en cause son patriotisme est d’une naïveté agaçante », embraie de son côté Imane-Faith. « J’encourage cette bloggeuse par rapport à sa démarche, son blog et sa liberté de penser. Je ne cautionne pas 100% ce qu’elle dit mais au moins j’ai le mérite d’accepter et de respecter son choix sans la juger ni de la traiter de quoi que ce soit ! Pas comme beaucoup ici malheureusement ! » déplore Teddy10. « Chaque Marocain et chaque Marocaine ont une histoire et un parcours différents. Ils se sont tous et toutes exilées pour un avenir meilleur. A part les criminels, personne n’a fuit le maroc. Et c’est le mot « fuite »qui a réveillé en moi ce sentiment d’amour que j’ai pour mon pays, si imparfait soit-il. On quitte le Maroc mais on fuit une dictature. Jusqu’à preuve du contraire, le Maroc n’est pas une dictature », considère Zaki777. « Je ne me suis jamais senti obligé de traverser la mer pour me sentir mieux ! Je peux lire Stieg Larsson ici au Maroc, je peux donner le 1/3 du mouton en sadaka et je peux exprimer mon avis concernant la condition féminine ici au Maroc ! Mais je comprends que si on est plutôt choquée au lieu d’être constructive face aux phénomènes de notre société, la fuite paraît plus logique comme choix, c’est l’instinct de fuite au lieu de la réflexion ! », estime pour sa part Berhoc.

Corrompu, incivique et irresponsable

La dernière catégorie qui ressort des commentaires réunit les lecteurs qui sont pour qu’on dénonce sans langue de bois les inégalités et les problèmes sociaux du Maroc, que cela plaise ou non. Colèredu59 en est le parfait exemple.

« Que des commentaires de jaloux et hypocrites ! Ceux qui pensent que cette personne trahit son pays en exprimant ses sentiments ne sont que pour la plupart des anti marocain qui détestent le Maroc ! Contrairement à eux, je fais partie de ceux qui pointe du doigts le malaise et les injustices qui tue notre pays a petit feu ! » lâche-t-il. « Corrompu, corrupteur, menteur, servile, hypocrite, faux, non ponctuel, paresseux, absentéiste, partial, cupide, sans parole, impoli, indélicat, agressif, maltraitant, incivique, bruyant, polluant, irresponsable, parlant à haute voix en public, n’admettant pas ses fautes… le Marocain est ainsi ! » poursuit-il.

Je vous paierai une zerda !

Enfin , la bloggeuse n’a pu rester indifférente face à ses dizaines de commentaires postés. Elle a décidé de publier un « droit de réponse ».

« J’ai hésité à répondre, parce qu’après tout ce post vient d’un blog personnel, dans lequel j’ai relayé un choix personnel. Je ne défends pas la France, je ne peste pas sur le Maroc, je suis en France parce que j’y suis bien pour le moment, je serai peut être mieux à Singapour demain qui sait. A vous lire, je reste sur mon idée. Quand le Marocain arrêtera de critiquer le choix de l’autre, quand on arrivera à avoir des débats sans s’insulter, quand on apprendra à dire  » fais ce que tu veux tant que ça ne touche pas ma liberté », je vous paierai à tous une zerda ! D’ici là, continuez à m’enchanter avec vos commentaires ! Signée une « dame » « gamine » « perdue » « marocaine » qui vous salue bien bas », conclut-elle.

 

 

Actu-maroc.com_______________

 

Commentaires