PARTAGER

Même si l’ONCF ne communique pas beaucoup ces derniers mois sur la ligne à grande vitesse actuellement en construction au Maroc, les travaux avancent et devraient être finalisés en 2018.

A fin octobre dernier, l’avancement global du projet a atteint 85%, rapporte le journal Aujourd’hui le Maroc. Citant des sources au sein de l’ONCF, le journal affirme que l’avancement des gares a atteint quant à lui 50% et rappelle que les premières rames ont déjà réalisé leurs premiers essais la semaine dernière à Rabat.

Le quotidien revient sur les ambitions du Maroc dans le domaine ferroviaire et indique que le royaume compte réaliser 1500 km de lignes à grande vitesse et 3800 km de lignes conventionnelles à l’horizon 2040. Ces réalisations devraient permettre au Maroc d’améliorer la connectivité entre les grandes villes et le transport de 133 millions de voyageurs via les lignes TGV et 55 millions via les rails conventionnels.

Avec toutes ces nouvelles infrastructures, le Maroc devrait améliorer son classement à l’international, ajoute le journal, précisant qu’actuellement il se positionne en première position en Afrique et 33è à l’échelle mondiale.

Commentaires