Le tireur de Toulouse, Mohamed Merah dit «avoir toujours agi seul»

Le tireur de Toulouse, Mohamed Merah dit «avoir toujours agi seul»

166
0
PARTAGER

Les projets du tueur présumé. Mohamed Merah, soupçonné d’être le tueur au scooter, projetait d’assassiner «deux fonctionnaires de police particulièrement identifiés de l’agglomération» toulousaine, a annoncé François Molins. Le magistrat a par ailleurs confirmé qu’il avait le projet de tuer un militaire mercredi matin.

La personnalité. Selon le procureur de Paris, Mohamed Merah a répété qu’il n’avait pas «l’âme d’un martyr ou d’un suicidaire.» Ses motivations sont multiples : venger les enfants palestiniens, les interventions extérieures de l’armée française, notamment en Afghanistan, et la loi française interdisant le voile intégral. Il a été condamné «à 15 reprises par le tribunal pour enfants de Toulouse» quand il était mineur, dont «quatre ou cinq» fois pour des faits de violence».

La «France à genoux». Mohamed Merah se vante d’avoir «mis la France à genoux» et assure avoir toujours agi seul. «Il n’exprime aucun regret», sinon celui de «ne pas avoir fait plus de victimes».

La reddition. Mohamed Merah évoque désormais une reddition «en fin de soirée». «Il a déclaré vouloir se rendre dans l’après-midi ou dans la soirée; maintenant c’est plutôt la fin de soirée» a déclaré le procureur de Paris.

La tactique des forces de l’ordre. Le Raid a mené mercredi «plusieurs tentatives d’entrer» dans l’appartement toulousain dans lequel s’est retranché Mohamed Merah et s’est heurté à chaque fois à une «réplique» à l’arme à feu. Mercredi à 3h20, le forcené a tiré une première fois sur les hommes du Raid, en en blessant deux, le premier à un genou, le second «légèrement», ayant reçu une balle dans son gilet pare-balles.

Ses équipements. L’auteur présumé a indiqué l’emplacement d’une voiture dans laquelle les enquêteurs ont retrouvé un revolver, un fusil à pompe, un Uzi et des munitions. Une Clio est également recherchée alors que Mohamed Merah a donné l’emplacement du scooter utilisé pendant les tueries. «Un scooter T-Max a été retrouvé avec les deux casques foncé et blanc utilisés sur les différentes scènes de crime».

Sa formation jihadiste. Selon le procureur de Paris, Mohamed Merah aurait effectué deux voyages dans la zone afghanisto-pakistanaise. Le dernier en 2011, un séjour de 2 mois qui s’est terminé par un hépatite A et un retour en France pour des soins. Il se dit avoir été formé par al-Qaïda au Waziristan.

 

leparisien.fr ____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires