PARTAGER
Depuis plusieurs jours; l’écrivain marrocco-hollandais Fouad Laroui qui écrit des chroniques pour plusieurs médias sur un ton ironique; aurait dépassé ls lignes rouges dans une dernière contribution pour le site d’informations; le 360.ma; ce qui lui a attiré et continue une pluie de critiques acerbes et d’invectives de toutes sortes de la part d la communauté des internautes marocains qui se sont sentis blessés et insultés dans leur amour propre; sans pour autant recevoir les excuses de l’auteur ni du site sur lequel et paru sa chronique. Dans cette dernière regrette ) demi mots d’avoir un passeport marocain tant cette nationalité est devenue synonyme d’incivisme; de voyouterie; d’agressions; de vols  et de viols en Europe attribués à des compatriotes qui ont dévalorisé le passeport vert qui avait autrefois une valeur considérable et qui était vecteur d’agissements autrement plus exemplaires.
Fouad Laroui qui a toujours revendiqué une liberté d’esprit et d’écriture dans ses ouvrages comme dans ses chroniques; ne s’est jamais privé de préciser qu’il fallait prendre ses écrits au second degré.
La polémique enfle pour l’instant et son silence inexplicable après cette levée de boucliers n’a fait que compliquer la situation dans laquelle il se trouve pour la première fois parmi ses compatriotes.

Commentaires