L’efficacité énergétique dans le bâtiment, un potentiel important d’économie d’énergie au Maroc...

L’efficacité énergétique dans le bâtiment, un potentiel important d’économie d’énergie au Maroc (Benkhadra)

135
0
PARTAGER

Le bâtiment représente environ 36 pc de la consommation énergétique totale du Maroc, dont 29 pc pour le résidentiel et 7 pc pour le tertiaire, a tenu à rappeler Mme Benkhadra qui s’exprimait lors d’une rencontre consacrée à la présentation des résultats des concertations nationales et régionales sur le projet de réglementation thermique du bâtiment.

« Le Programme national d’efficacité énergétique dans le bâtiment se trouve aujourd’hui particulièrement illustré par l’élaboration du code thermique afin de renforcer notre gouvernance et stimuler nos actions de gestion de la demande énergétique dans le secteur de l’habitat », a indiqué Mme Benkhadra.

Ce programme vise l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments au Maroc à travers l’intégration des considérations énergétiques dans le secteur clefs comme l’habitat, le tourisme l’éducation nationale et la santé, a-t-elle ajouté.

De son côté, le représentant résident du PNUD au Maroc, M. Bruno Pouezat a noté que la promotion de l’efficacité énergétique dans la conception, la construction, l’équipement et la gestion des bâtiments contribuera réellement à économiser l’énergie au Maroc et à soutenir l’effort mondial de réduction des gaz à effet de serre.

Renforcée par la mise en oeuvre de la Charte nationale de l’environnement et du développement durable et des plans énergétiques généralisés à l’échelle régionale, l’expérience du projet peut contribuer à faire du Maroc une plateforme exemplaire dans la promotion d’une économie faible en carbone et dans l’atteinte des objectifs du Millénaire, a-t-il ajouté.

L’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Maroc, M. Eneko Landaburu a, pour sa part, salué les efforts déployés par le Royaume dans le domaine de l’efficacité énergétique, qualifiant la stratégie énergétique nationale d' »ambitieuse » qui nécessite le soutien inscrit dans le cadre du statut avancé.

C’est dans cette logique de partage que l’UE a décidé de financer des projets d’efficacité énergétique dans le bâtiment, à travers un appel à propositions lancé en mars 2011 pour un montant total de 10 millions d’euros (110 millions de dirhams), a-t-il rappelé.

Le partenariat de l’UE avec le Maroc dans ce domaine prévoit également au cours de cette année un projet de jumelage institutionnel en faveur de l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE), a souligné l’ambassadeur.

Le programme national de l’efficacité dans le bâtiment qui s’inscrit dans le cadre de la politique énergétique gouvernementale et dont la mise en oeuvre est assurée par l’ADEREE, a pour but la contribution à l’objectif national d’économie de 12 pc d’énergie fossile à l’horizon 2020.

D’un montant initial global qui s’élève à près de 30 millions de dollars, le programme est soutenu notamment par le Fonds de développement énergétique, le fond global pour l’environnement relevant du PNUD, l’UE et l’agence française pour le développement et la maîtrise de l’énergie.

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires