LEILA GHANDI : 5 raisons pour l’apprècier

LEILA GHANDI : 5 raisons pour l’apprècier

2207
0
PARTAGER

Mais sur le plan international en revanche, on peut dire que cette jeune trentenaire est très connue pour ses récits des voyages qui l’ont mené aux quatre coins du monde et qui lui doivent le surnom de Bent Ibn Battouta en référence au célèbre voyageur arabe. Sur les routes, seule, depuis l’âge précoce de 15 ans et avec sa caméra depuis celui de 19 ans, elle s’est constituée un vrai trésor de documentaires, d’images et de souvenirs enrichis par des rencontres avec des chefs d’états et des personnalités de tous bords qui comptent à travers le monde. Globe-trotteuse, aventurière, photographe et animatrice de télévision, elle a presque tout fait et tout vu pour assouvir sa passion pour la découverte des hommes, de l’ailleurs et des civilisations avec un art consommé de la faire partager.

- Femme courageuse, elle a su braver les dangers et de repousser ses limites toujours plus loin, en s’adaptant à toutes les situations y compris les plus périlleuses dont elle s’est toujours sortie grâce à l’ instinct de survie qui l’anime.

- Lauréates de plusieurs prix au niveau international dont un décerné par l’ONU et décorée à plusieurs occasions dont une fois de la Légion d’Honneur, elle reste une ambassadrice exemplaire pour son pays dont elle parle avec fierté.

- Auteure d’ouvrages prisés dans les librairies dans lesquels elle fait le récit de ses nombreux voyages accompagné de ses photos, elle est très souvent invitée à prendre la parole dans de grandes manifestations culturelles à l’étranger.

- Sa collaboration avec 2M a donné une nouvelle impulsion à sa carrière et lui a permise d’élargir ses horizons déjà bien larges et vastes par ses voyages à travers le monde. Son rendez-vous télévisuel est un grand moment d’émerveillement .

- Toujours prête à venir en aide aux autres, Leila Ghandi n’oublie jamais son engagement citoyen au profit des nobles causes, comme son action en faveur de l’association « Bayti » qui vole au secours des enfants des rues.

Par Malika Naciri

actu-maroc.com

Commentaires