L’ensemble des secteurs liés à l’agriculture encadrés par des vétérinaires formés au...

L’ensemble des secteurs liés à l’agriculture encadrés par des vétérinaires formés au Maroc (expert)

195
0
PARTAGER

Dans une déclaration à la MAP, en marge du 28ème Congrès vétérinaire maghrébin dont les travaux prendront fin samedi à Marrakech, M. Bakkoury a fait savoir que la préservation de la santé de l’homme demeure tributaire de la préservation de celle de l’animal, relevant que la médecine vétérinaire au sens moderne du terme constitue le trait d’union entre les secteurs de la médecine et de l’agriculture.

Au sujet de la médecine vétérinaire au Maroc, ce spécialiste n’a pas manqué de rappeler que cette discipline a vu le jour en 1970 au sein de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, notant que cette science a connu un développement remarquable comme en témoigne le nombre de médecins spécialistes formés et qui est estimé actuellement à 1.500 vétérinaires.

Le Maroc est un leader dans ce domaine à l’échelle maghrébine et les vétérinaires marocains font montre d’une grande compétence et d’un professionnalisme confirmé à même de leur permettre de jouir d’un grand respect au sein des organisations internationales spécialisées, a-t-il fait observer.

Concernant l’ANVM en tant qu’instance professionnelle, M. Bakkoury a fait remarquer qu’elle joue un rôle de taille en matière de sensibilisation, d’information et de formation, relevant que le médecin vétérinaire de par son intervention pour atténuer les effets des résidus d’origine animale sur l’environnement et la rationalisation de l’utilisation des antibiotiques et antiparasitaires, contribue ostensiblement à l’amélioration de la santé publique et à la protection de l’environnement.

Les participants à ce congrès, initié sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par l’ANVM, se sont penchés sur des thématiques se rapportant à « la résistance aux antibiotiques et aux antiparasitaires en médecine vétérinaire », « les systèmes de surveillance des résidus des traitements en médecine vétérinaire » et  » la gestion des déchets d’origine animale ».

Initiée sous le thème « le rôle des sciences vétérinaires dans la protection de l’environnement et de la santé publique », cette rencontre a connu la participation de quelque 500 participants représentant de l’UMAVET, des professionnels du secteur ainsi que des experts de la FAO.

A l’ordre du jour, figuraient aussi 4 ateliers traitant de « la surveillance et la lutte contre les maladies vectorielles », « les nouveautés dans la vaccination du poulet », « les techniques courantes de laboratoire aidant au diagnostic dans les cabinets vétérinaires » et « l’assurance qualité des produits dans les abattoirs avicoles ».

 

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires