L’environnement des entreprises marocaines, le domaine qui bénéficie le plus de l’ouverture...

L’environnement des entreprises marocaines, le domaine qui bénéficie le plus de l’ouverture de l’économie nationale

291
0
PARTAGER

« Plus de 65 pc des chefs d’entreprises considèrent que l’ouverture de l’économie nationale sur son environnement, a eu des répercussions positives sur l’environnement des entreprises marocaines », a souligné le CMC qui vient de publier les résultats d’une enquête réalisée sur un échantillon représentatif des chefs d’entreprises marocaines sur les relations entre le Maroc et l’Union Européenne (UE), précisant que les appréciations quant aux effets de cette politique sont différenciées d’un domaine à l’autre. Le second domaine, qui a bénéficié de cette politique, est celui du développement économique du pays, a relevé l’étude, faisant savoir que 58 pc des opérateurs sondés affirment que l’ouverture a « contribué de façon décisive à la redynamisation de cette activité ». L’Accord d’Association Maroc-UE a bénéficié favorablement aux secteurs de l’éducation et de la formation (48,8 pc), de la justice (46,5 pc), de la douane (46,6 pc), de la circulation des biens (44,2 pc), en même temps qu’il a permis des améliorations au niveau de la politique agricole (46,5 pc), a ajouté la même source. S’agissant de la fiscalité et de la politique industrielle, seule une proportion de 39,5 pc des opérateurs pense que ces domaines ont tiré profit de l’accord. Seulement 27,9 pc de la proportion des chefs d’entreprises enquêtés considèrent que la politique d’ouverture a été bénéfique au domaine de l’accès aux marchés publics. En dépit de cette appréciation différenciée d’un domaine à l’autre, les opérateurs économiques sont, dans leur grande majorité, favorables à la poursuite de cette politique, a constaté le CMC, faisant savoir que 76,7 pc soutiennent la poursuite de la politique d’ouverture dans le cadre de l’Accord d’Association Maroc-UE et son approfondissement, Et de poursuivre que seulement 14 pc des avis expriment leur opposition quant à cette orientation, alors que 9,3 pc des opérateurs sont sans opinion précise en la matière. L’objectif de cette enquête, qui intervient 15 ans après l’entrée en vigueur de l’Accord d’Association entre le Maroc et l’UE, est de recueillir les avis des opérateurs sur les choix de la politique d’ouverture préconisée par le Maroc ainsi que leur appréciation quant aux efforts consentis sur la voie de la convergence vers les acquis communautaires, souligne le CMC. Ce sondage d’opinion vise également à prendre la mesure des attentes des opérateurs face au défi de compétitivité dans la perspective du nouvel Accord de Libre-Echange Complet et Approfondi (ALECA), selon le CMC.

 

_________________actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires