PARTAGER

A une allure de bolide, le nouveau président Américain, Donald Trump, joint ses décrets à ses promesses de campagne en signant de sa main, les décrets les plus impopulaires de l’histoire des États-Unis, sans craindre le moins du monde pour sa popularité déjà bien chancelante.

Sa première cible, comme il fallait malheureusement s’y attendre, n’est autre que les arabes et les musulmans.. Pas tous pour l’instant, mais 7 d’entre eux seront désormais interdits de séjour aux États-Unis, en attendant d’interdire l’octroi ou le retrait de la nationalité américaine, une autre de ses promesses électorales.

Ces 7 pays sont , l’Irak, la Syrie, la Somalie et le Soudan, le Yémen, la Libye et un dernier pays non arabe mais musulman, l’Iran, tous considérés comme des pays terroristes ou produisant des terroristes qui menacent les USA et leurs intérêts dans le monde.

Avec cette mesure discriminatoire, Donal Trump ferme ainsi la porte de son pays aux réfugiés syriens, assimilés à des terroristes et qui nourrissaient l’espoir de refaire leur vie, mais c’était avant l’arrivée de Donald Trump, dont la hantise des arabes et des musulmans, ne s’arrêtera pas à cette liste, puisque d’autres mesures visant d’autres états sont attendues dans les prochaines semaines.

Commentaires