Les acquis du Maroc en matière des droits de l’Homme et de...

Les acquis du Maroc en matière des droits de l’Homme et de démocratie au centre d’une rencontre maroco-slovène

186
0
PARTAGER

Cette réunion a été l’occasion pour le président du CNDH de présenter à la délégation parlementaire slovène le processus institutionnel de défense et de respect des droits de l’Homme au Maroc, mettant l’accent notamment sur les attributions de cette institution en matière de la consolidation des acquis démocratiques et de l’ancrage de la culture et de la pratique des droits de l’Homme au Maroc.

Abordant les prérogatives du CNDH, M. El Yazami a indiqué que cette institution à pour missions la consultation, la surveillance, l’alerte précoce et l’évaluation de la situation des droits de l’Homme ainsi que la réflexion et l’enrichissement des débats sur les questions des droits humains à travers la mise sur pied de structures et de mécanismes régionaux de défense et de protection des droits fondamentaux.

Interrogé par les députés slovènes sur le mode de fonctionnement de cette institution, le président du CNDH a souligné que le dahir portant création du Conseil a assuré une plus grande convergence avec les principes de Paris concernant le statut et le fonctionnement des institutions nationales de protection et de promotion des droits de l’homme.

Après avoir relevé les différents mécanismes permettant au Conseil de jouir d’une indépendance consolidée, d’un pluralisme renforcé et des compétences élargies, M. El Yazami a passé en revue le rôle de cette institution de défense des droits de l’Homme en matière de la promotion des droits des femmes et la protection de l’enfant.

La rencontre a également été l’occasion de soulever le grand chantier de réforme constitutionnelle lancé par SM le Roi Mohammed VI, et qui a suscité un intérêt particulier auprès des parlementaires slovènes.

A ce sujet, M. El Yazami, également membre de la Commission consultative de révision de la Constitution a souligné que cette révision place la question de la protection des droits de l’Homme, la consécration de l’Etat de droit et de démocratie au centre des réformes à travers notamment la constitutionnalisation des conclusions de l’Instance Equité et Réconciliation, la concrétisation d’une justice indépendante et la séparation des pouvoirs ainsi qu’à travers l’intégration à la constitution de l’ensemble du dispositif international des droits de l’Homme.

En réaction à cette réforme d’envergure, le président de l’Assemblée nationale de la Slovénie a salué cette dynamique réformatrice en cours au Maroc, affirmant que les réformes annoncées par SM le Roi Mohammed VI ne manqueront pas de consolider les acquis réalisés dans les domaines politique, économique et social et de faire du Royaume un modèle à suivre en la matière pour d’autres pays de la région.

Le responsable slovène a affirmé l’engagement de son pays à apporter son soutien au Royaume pour faciliter la mise en oeuvre de ces réformes, appelant au renforcement des relations de coopération entre les deux pays et à saisir les opportunités de partenariat entre le Maroc et l’Europe dans le cadre du Statut avancé pour soutenir cette « démarche de réforme courageuse ».

Le président de l’Assemblée nationale de la Slovénie a eu auparavant des entretiens avec plusieurs hauts responsables marocains axés notamment sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires