LES ALGÉRIENS SE RÉVOLTENT CONTRE L’EX¨EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE

LES ALGÉRIENS SE RÉVOLTENT CONTRE L’EX¨EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTE

446
0
PARTAGER

Avec leur ferme détermination pour seule arme face à un déploiement démesuré de forces de l’ordre, les rangs des manifestants gonflent jour après jour avec l’arrivée de milliers d’autres contestataires venus d’autres régions du pays.

Pour se dédouaner, le gouvernement algérien qui a dépêché des délégations officielles sans succès, a également envoyé avec le même résultat, des spécialistes pour expliquer aux populations que l’extraction du gaz de schiste n’est pas dangereuse pour leur santé et que son impact sur l’environnement n’est pas nocif, ce qui reste à prouver.

Il est difficile en tout cas e mentir à une population bien renseignée sur les dangers réels de ce premier puits ouvert à titre expérimental et qui se trouve à une poignée de kilomètres de la localité. Avant de la déclarer zone morte et d’en paralyser toute l’activité économique et commerciale, ses habitants ont eu le temps de se renseigner sur les dangers que représente ce forage pour les ressources hydriques et donc par effet direct, pour la santé des citoyens qui exigent l’arrêt pure et simple de l’exploitation avant de lever le camp de cette protestation massive qui risque de dégénérer à tout moment. Une situation rendue explosive depuis que des étudiants originaires de la région s’activent sur les réseaux sociaux pour appeler tous les algériens à se solidariser avec les habitants d’Ain Salah, qui se situe pourtant, dans une région épargnée jusque-la par les mouvements sociaux que connait le pays en permanence. En filigrane, c’est un autre débat qui s’est installé dans un pays dont les citoyens s’interrogent aujourd’hui plus que jamais sur l’utilisation des milliards de dollars tirés de la seule richesse du pays, à savoir le pétrole, qui, en cette période, connait une baisse générale de ses prix qui ne semble pas vouloir s’arrêter. En attendant, le temps s’est arrêté à Ain Salah en attendant une déflagration annoncée.

 

Actu-maroc.com _________________________________________________

Pour vos publications et votre courrier : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires