PARTAGER

Effet collatéral des derniers attentats dans la région espagnole de Catalogne et en Finlande, le rebond touristique annoncé il y a peu pourrait être réduit à néant, selon les prévisions des opérateurs touristiques qui ont replongé dans le pessimisme. Ces derniers tablent désormais sur un taux important d’annulation des réservations à compter de cet hiver et s’apprêtent à vivre une année noire, chose qui les conduit à demander l’aide de l’état. Cité comme pays dont sont sont originaires les auteurs des attentats sur toutes ls chaînes de télévision du monde ainsi que dans tous les autres moyens d’information et les réseaux sociaux, auquel s’est ajouté l’affaire du viol dans un autobus, le Maroc a vécu, à son corps défendant, la pire des campagnes de communication en tant que destination touristique au moment où il commençait à se relever difficilement d’une longue période de disette. Toujours selon les opérateurs, il faudra du temps et un budget très lourd à disposition de l’office national du tourisme pour rectifier le tir, mais les séquelles sont parties pour durer, alors autant ne pas tabler sur une reprise cette année, disent-ils et mieux vaut envisager l’alternative du tourisme interne et se concentyrer sur elle, tout le long des années à venir car les terroristes ont mis le secteur KO, sans exagérer.

Commentaires