PARTAGER

La décision était -presque- attendue. Les autorités marocaines viennent de refuser le dossier de constitution de la première association de défense des homosexuels et des minorités religieuses.

Le dossier avait été déposé le mois dernier et le collectif à l’origine de cette initiative vient d’indiquer que le wali de la région Rabat-Salé vient de refuser la demande d’autorisation.

Le wali explique que le collectif n’a pas informé les autorités de la tenue de son assemblée générale, lit-on sur le communiqué publié sur Facebook. Cette version est remise en cause par Akaliyat qui affirme qu’un courrier recommandé a bien été envoyé aux autorités locales de la commune de Hassan à Rabat 48 heures avant la tenue de l’assemblée générale.

Commentaires