Les avancées réalisées au Maroc sous l’impulsion de SM le Roi mises...

Les avancées réalisées au Maroc sous l’impulsion de SM le Roi mises en avant à Lisbonne

341
0
PARTAGER

« Le Maroc est un partenaire en mouvement grâce à ses multiples réformes qui témoignent d’un dynamisme sans précédent et qui s’opèrent sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, dans un contexte régional et international marqué par une série de mutations », a souligné à cette occasion l’Ambassadeur du Maroc au Portugal, Mme Karima Benyaich.

Le Royaume a été, bien avant le printemps arabe, précurseur dans plusieurs réformes qui lui ont permis de bénéficier du statut avancé dans ses relations avec l’Union européenne et il a été aussi le premier pays non européen à adhérer, en juillet 2009, au Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe, a dit la diplomate, ajoutant que le Maroc dont le parlement a bénéficié, en juin 2011, du statut de Partenaire pour la démocratie, a été de même élu membre non permanent du conseil de sécurité et porté à la présidence de l’Union interparlementaire.

Adossé à une histoire millénaire marquée par une continuité de son système politique, le Maroc a mis en Âœuvre de multiples réformes politiques, économiques, sociales et culturelles, dont la finalité est de projeter le pays dans la modernité et de le hisser au rang des grandes nations, a rappelé la diplomate, affirmant que l’avènement du règne de SM le Roi Mohammed VI a imprimé un rythme nouveau à l’élan de réforme et de modernisation du pays, qui offre l’image d’un vaste chantier de réformes politiques, économiques, sociales et culturelles.

Mme Benyaich a à ce propos dressé un tableau exhaustif des réalisations démocratiques accomplies par le Royaume, s’attardant en particulier sur la nouvelle Constitution qui, a-t-elle dit, est venue couronner plus d’une décennie de chantiers de transformations majeures, d’ouvertures politiques considérables, de développement économique soutenu et de progrès sociaux significatifs.

Elle a de même souligné que le Maroc a réalisé des progrès sans précédent dans la région, notamment en matière de transition vers la modernisation démocratique par la tenue d’élections libres et crédibles, l’élargissement du champ de la participation, la promotion des libertés publiques, la libéralisation de l’audiovisuel, la modernisation de la justice, la promotion de la condition de la femme, la restructuration du champ religieux, l’émergence d’une société civile dynamique et le renforcement de la démocratie locale à travers la régionalisation avancée.

 

Actu-maroc.com

Commentaires