LES BIJOUTIERS DE CASABLANCA NE SE SENTENT PLUS EN SECURITE

LES BIJOUTIERS DE CASABLANCA NE SE SENTENT PLUS EN SECURITE

528
0
PARTAGER

Les bijoutiers de la capitale économique du pays se sentent menacés depuis quelques jours par une bande de malfaiteurs circulant à bord d’un véhicule 4/4 qui ont remis l’attaque de leurs magasins à la une des faits divers.

Il y a bien longtemps que l’opinion publique n’avait pas entendu
parler de tels délits grâce à la présence d’agents de sécurité et de
caméras dans ces commerces à forte tentation pour les malfrats qui possèdent les moyens de revendre leur butin avec des prix de l’or qui grimpent de manière significative.

A Casablanca, les bijoutiers , la peur au ventre, ne parlent donc plus que de la résurgence de cette menace après l’attaque le week-end dernier au quartier commercial du Mâarif, d’une bijouterie délestée de près de 60 millions de centimes entre colliers, bagues et bracelets ainsi qu’une d’une somme d’argent importante subtilisée d’un coffre-fort.

Deux jours après, c’est un autre professionnel du secteur qui se
trouve pisté par quatre individus, à priori ceux-là mêmes qui avaient dévalisé la boutique deux jours auparavant et qui ont essayé en vain de lui bloquer la route pour le dévaliser.
La bande disposait apparemment d’informations sur son déplacement à la banque pour y déposer un montant très important en espèces mais n’a pu, grâce à la vigilance du bijoutier mettre son plan à exécution.

Depuis, c’est la panique générale au sein de cette profession qui
craint de devenir de nouveau une cible de choix pour certains
malfaiteurs.

Commentaires