Les bons résultats réalisés par le Maroc aux niveaux économique et humain...

Les bons résultats réalisés par le Maroc aux niveaux économique et humain lui permettent d’atteindre les OMD (Ministre)

313
0
PARTAGER

Le Maroc est déterminé, à travers son action continue et multiforme, et grâce à de nombreux chantiers de développement économique et social lancés sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, à améliorer ses indices de développement humain au niveau des attentes et ambitions des Marocains, a jouté Mme Skalli, qui présidait une réunion du Conseil d’administration (CA) de l’Agence de développement social (ADS).

Elle a, à cette occasion, rappelé que le Maroc est passé du 127è rang en 2009 au niveau du classement de l’IDH au 114è en 2010, de même qu’il a été classé parmi les dix premiers pays du monde pour les efforts accomplis en matière de développement humain.

Et d’ajouter que l’approche participative adoptée par le Maroc lui a permis de promouvoir la part de contribution des bénéficiaires et des couches sociales ciblés en tant qu’acteurs de développement local.

La ministre a, par ailleurs, plaidé pour le renforcement de l’action de proximité, appelant l’ensemble des acteurs à une forte implication dans une démarche territoriale décentralisée inclusive et fondée sur les droits humains et l’approche genre, et ce en parfaite harmonie avec le processus de régionalisation prônée par SM le Roi Mohammed VI.

D’autre part, Mme Skalli a rappelé que l’ADS a été créée dans l’objectif d’accompagner sur le plan institutionnel les projets nationaux de développement social, et de contribuer à la lutte contre la pauvreté, la vulnérabilité et l’exclusion social en milieu urbain, périurbain et rural.

Durant 2010, il a été progressivement procédé au renforcement des actions appliquées sur la base de concertation, du partenariat solide et évolutive, notamment l’engagement de l’ADS dans l’assimilation de l’agenda gouvernemental de l’égalité dans ses axes d’action prioritaire, la contribution à la réalisation du rapport genre, l’engament à la promotion de la participation politique des femmes au niveau communal, a-t-elle souligné.

Concernant le bilan de l’Agence au titre de l’exercice 2010, la ministre a précisé qu’il porte sur trois axes principaux, à savoir le renforcement de capacité des acteurs, l’appui aux activités génératrices de revenus et d’emploi, et l’appui au développement humain et social.

Lors de cette réunion, un ensemble de points ont été examinés, notamment le procès-verbal du CA de l’Agence tenue le 10 février 2010, le bilan de l’Agence en 2010, les grandes lignes de son plan d’action pour l’année 2011, le projet de budget 2011, un rapport sur un audit des comptes de 2009, ainsi que le règlement intérieur du Comité de présélection.

Fondée en 1999, l’ADS contribue activement à la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité à travers ses actions visant le renforcement des capacités des acteurs et la consolidation du champ de leurs actions.

Commentaires