Les Bourses européennes repartent à la baisse au lendemain d’un rebond

Les Bourses européennes repartent à la baisse au lendemain d’un rebond

174
0
PARTAGER

Le rebond principalement technique de jeudi après un mercredi noir semblait déjà loin derrière et les marchés repartaient à la baisse.
Malgré l’annonce d’une restriction des ventes à découvert dans quatre pays européen (France, Espagne, Italie, Belgique) annoncé jeudi soir par l’ESMA, l’autorité de régulation financière européenne, les valeurs bancaires étaient de nouveau dans le rouge.
L’ESMA a expliqué vouloir lutter contre les « fausses rumeurs » déstabilisant encore un peu plus des marchés qui, depuis la fin de la semaine dernière, sont sur des montagnes russes.
De tous côtés, les responsables politiques tentent de reprendre la main pour éteindre l’incendie sur les marchés.
Jeudi, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il recevrait mardi Angela Merkel pour évoquer la réforme de la gouvernance de la zone euro. Le couple franco-allemand, moteur de l’Union économique et monétaire, a « décidé de formuler des propositions communes concernant la réforme de la gouvernance de la zone euro avant la fin de l’été ».
En Italie, le ministre de l’Economie, Giulio Tremonti, a promis des mesures d’austérité « très fortes », notamment des coupes dans les aides sociales et les retraites ou encore des taxes sur les gains financiers de 12,5% à 20%.
Mercredi, c’est la France, visée par des rumeurs sur une éventuelle dégradation de sa note de crédit -aussitôt démenties-, qui avait promis de dévoiler de nouvelles mesures d’austérité, le 24 août.
Vendredi, selon les derniers chiffres la croissance française a été nulle au deuxième trimestre, ce qui confirme une décélération plus importante que prévu de l’activité.
Sur le marché des changes, l’euro repassait vendredi sous 1,42 dollar, tandis que le yen, jouant son rôle de valeur refuge, continuait son ascension.

 

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires