Les Caisses de dépôt, « acteurs de référence » au service du développement économique

Les Caisses de dépôt, « acteurs de référence » au service du développement économique

230
0
PARTAGER

S’exprimant, vendredi à Marrakech, à l’ouverture du 1er Forum des Caisses de dépôt qui se tient sous le thème « Le rôle des Caisses de dépôt : Quelle épargne pour l’investissement de long terme? », le ministre a souligné que ces institutions, de par la stabilité de leurs ressources et leur ancrage dans les économies, ont su, chaque fois que cela était nécessaire, réinventer leurs missions pour répondre avec responsabilité aux plus hautes priorités.

La tenue au Maroc de cette rencontre d’une grande envergure est « pour nous un symbole fort » et « un choix auquel nous sommes extrêmement sensibles », a-t-il dit, faisant observer que ce grand événement placé sous le Haut Patronage de SM le Roi se veut à la fois la reconnaissance des avancées que le Royaume a pu accomplir ainsi que la manifestation de la volonté de faire du Maroc un espace d’échange ouvert sur les grands ensembles économiques du monde.

Après avoir relevé les multiples défis du développement dans un Maroc qui se réforme sous la Haute impulsion de SM le Roi, M. Baraka a souligné la prépondérance du rôle de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) qui apporte son soutien financier et son expertise sur le terrain pour servir des missions d’intérêt général et appuyer les politiques publiques menées par le Royaume.

La CDG, a-t-il expliqué, est à la fois un partenaire privilégié dans l’action et un opérateur de référence qui, par un emploi utile et pertinent de l’épargne nationale, répond efficacement aux problématiques de développement socio-économique que connaît le Maroc.

Il a, dans ce cadre, signalé que la dernière décennie a vu le Maroc entreprendre des réformes structurelles qui ont permis d’impulser une forte dynamique de transformation pour tendre vers une économie plus compétitive, plus attractive et complètement ouverte.

Cette dynamique de réforme a pour objectif de conforter un modèle de développement qui s’articule autour de quatre axes que sont la consolidation d’une croissance endogène forte, le renforcement du Maroc en tant que plateforme régionale d’investissement et d’exportation, le développement de mécanismes de solidarité au niveau social, spatial et générationnel à travers le développement durable, et le renforcement de la capacité des acteurs, a ajouté le ministre.

M. Baraka a fait également remarquer que le gouvernement continuera à accélérer le rythme de la transition démocratique, à lancer de plus en plus de projets structurants, à mettre en œuvre rapidement les réformes structurelles et à assurer plus efficacement la déclinaison des différentes stratégies sectorielles qu’il s’agisse d’agriculture, d’industrie, d’énergie, de tourisme, d’eau ou encore d’environnement.

Ce forum, qui réunit des représentants des caisses de dépôt d’une quinzaine de pays d’Europe, d’Afrique et d’Amérique latine, offre l’opportunité aux membres des organes de gouvernance des différentes caisses de dépôt d’engager une réflexion autour de thématiques concrètes liées aux métiers de leurs établissements respectifs.

Initiée par la CDG, cette rencontre d’une journée est l’occasion pour les participants de débattre, dans le cadre de deux panels, du « Rôle des caisses de dépôt dans la promotion, la collecte et la mobilisation de l’épargne » et du « Rôle des caisses de dépôt dans la transformation de l’épargne ».

Commentaires