PARTAGER
Tanger reste incontestablement la ville marocaine qui aura accueilli le plus de chefs d’états étrangers cet été. Dernier en date à fouler le sol marocain dans la ville du détroit, le président du Yémen Abderrabo Mansour, venu rencontrer le roi Salmane d’Arabie Saoudite, dont le pays conduit les forces alliées de la coalition arabo-islamique dans son pays pour en chasser les rebelles houthis et rétablir la légitimié de son pouvoir. Avant le président yéménite, c’était son homologue soudanais qui était venu au Maroc pour un séjour dans le nord à l’invitation du roi Mohammed VI, et qui en profitera pour passer saluer le souverain saoudien dans sa résidence d’été où il se trouve toujours depuis un mois, preuve de l’attrait de Tanger.
Un attrait qui s’est confirmé également avec le séjour du président gabonais Ali Bongo, venu également dans la ville du détroit pour passer quelques jours de vacances sur invitation de son ami, le roi Mohammed VI qu’il accompagnera lors de la célébration de la fête du trône, montrant ainsi la grande proximité entre les deux hommes et des relations en renforcement constant entre leurs pays depuis la période de leurs pères respectifs.
Un autre chef d’état a fait un bref passage dans la capitale, Rabat, cet été, il s’agit du président du Bénin dont on appris la présence que lors de sa sortie pour aller visiter le musée Mohammed Vi de Rabat. L’été n’est pas encore terminée et il n’est pas exclu que ce baller se poursuive encore

Commentaires