PARTAGER

Le ministère du transport vient de publier les derniers chiffres concernant la délinquance routière pour l’année 2015.

L’année dernière, les forces de police et de gendarmerie ont dénombré 3838 morts sur les routes marocaines. Ces pertes font perdre, selon le gouvernement, 16 milliards de dirhams, soit 2 points sur le PIB par an.

Durant la même période, 38 000 procès relatifs à des accidents entraînant une incapacité de travail de plus de 21 jours ont été dressés par les forces de l’ordre. Quant aux conducteurs marocains, ils ont été 24 686 à s’être vu confisquer leur permis de conduire, alors que 355 permis ont été bonnement annulés.

Parmi ces personnes, 178 n’ont plus le droit de conduire et ne peuvent donc plus repasser leur permis. Durant l’année 2015, 7500 voitures ont été mises à la fourrière par les forces de l’ordre, alors que les amendes ont rapporté 53 millions de dirhams.

Commentaires