LES DANGERS QUI GUETTENT LE MAROC EN 2015

LES DANGERS QUI GUETTENT LE MAROC EN 2015

581
0
PARTAGER

 

Naturellement, le royaume reste très exposé et constitue une cible privilégiée pour les organisations terroristes internationales comme « Daâch » qui met tous ses moyens financiers pour enrôler des marocains afin de les former sur les champs de bataille et les renvoyer chez yeux pour y commettre des attentats visant aussi bien des personnalités que des sites sensibles. La participation de l’armée marocaine à la coalition internationale contre « L’Etat Islamique » renforcera la haine de son chef « Al Baghdadi » qui n’accordera aucun répit aux forces de sécurité marocaines qui multiplient le démantèlement des cellules de djihadistes marocains qui lui ont fait allégeance et qui se montrent prêts à se sacrifier.

L’autre menace, toujours présente, vient du voisin algérien qui ne se contente pas de multiplier les provocations aux frontières mais qui cherche, via le Polisario et ses sbires vivant dans les provinces sahariennes; à maintenir la tension et alimenter des foyers de tension pour provoquer des incidents comme ceux de Gudim Izik, encore présentes dans les esprits.

Toujours sur le plan du dossier du Sahara, il est de notoriété publique que cette année connaîtra des développements majeurs en corrélation avec le mauvais état des relations diplomatiques dégradées avec la France, un pays anciennement partenaire stratégique qui pourrait montrer son irritation sur le gel des contacts à haut niveau entre les deux pays, en révisant sa position sur cette question du Sahara devant l’ONU.

Enfin, sur le plan purement intérieur et sur le front social, il n’est pas exclu que la question de la réforme de la caisse des retraites donne lieu à des mouvements de contestation de grande ampleur de la part de syndicats très remontés contre la politique générale et la gestion unilatérale de ce dossier par le gouvernement.

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com _______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires