PARTAGER
Après avoir obtenu la tête de l’ancien wali de la ville ocre qui avait refusé de céder à leur chantage de mettre la clé sous la porte s’ils n’obtenaient pas gain de cause au niveau des horaires de fermeture, les propriétaires de ces débits d’alcool ont fini par voir leurs doléances acceptées par le nouveau premier responsable de la ville qui vient tout juste d’être nommé.
Après une série de négociations, les concernés ont eu l’agréable surprise de voir ce dernier aller au-delà de leurs attentes.
Ainsi, les bars classiques de Marrakech resteront ouverts, contrairement aux homologues des autres villes, jusqu’à minuit.
Pour la catégorie  des bars de plus haut standing  du type « lounge » ainsi que les restaurants, ils seront désormais autorisés de servir jusqu’à deux heures du matin alors que pour la dernière catégorie, celle des cabarets et discothèques, l’heure de fermeture est désormais fixée à cinq heures du matin à la grande joie des fêtards nombreux dans cette capitale du tourisme qui ouvre ainsi la voie à d’autres villes touristiques afin de bénéficier du même règlement demandé depuis des années.
A Marrakech, les propriétaires de ces établissements se sont sentis pousser des ailes et souhaitent bien profiter de cette première victoire avec le nouveau wali pour demander d’autres avantages, notamment en matière fiscale.

Commentaires