Les dépôts de brevets d’invention progressent de 80 PC entre 2004 et...

Les dépôts de brevets d’invention progressent de 80 PC entre 2004 et 2010 (OMPIC)

192
0
PARTAGER

Déclinant le bilan de la vision 2010 de la propriété industrielle et  commerciale,  il a souligné que les dépôts effectués par les personnes morales  marocaines ont été multipliés par 4, passant ainsi de 18 à 67avec une  prédominance des dépôts des universités  (11 établissements) avec 40 dépôts  principalement en chimie, télécommunications et  énergies renouvelables.

Pour ce qui est des marques, le nombre de dépôts d’origine marocaine a   atteint 5 645 dépôts en 2010, ce qui correspond à une augmentation de 36 pc par  rapport à l’année 2004, qui a connu l’enregistrement de 4 163 marques.

Concernant  les certificats d’intention de création des entreprises  (certificats négatifs), ils ont évolué de 30 202 en 2004 à 54 400 en 2010, soit  une augmentation de 80 pc, alors que les dépôts de dessins et modèles  industriels sont passés de 484 en 2004 à 1 087 en 2010, soit une augmentation  de 125 pc.

M. El Maliki a indiqué que ces réalisations d’ordre quantitatif ont été  accompagnées par de nombreuses activités visant l’amélioration du système de  protection de la propriété industrielle et commerciale, le développement des  services rendus par l’OMPIC, le respect des droits de la propriété industrielle  et l’instauration d’une culture de propriété intellectuelle au sein de   l’entreprise.

Abordant le contrat d’objectif à l’horizon 2015, il a signalé que les 84   projets qui y sont inscrits visent à faire de l’OMPIC un moteur de  développement de la propriété industrielle et commerciale au Maroc et leader   sur le plan régional, au diapason des offices de propriété industrielle les  plus développés à travers le monde.

La vision 2015 est déclinée en une série d’axes stratégiques, notamment  « services aux clients », « environnement de la propriété industrielle et  commerciale », « pilotage, ressources et infrastructure » et « valorisation et  exploitation de la propriété industrielle et commerciale ».

Elle aspire à la réalisation de plusieurs objectifs, dont la mise en place  d’un cadre légal de la propriété industrielle et commerciale conforme aux   meilleures normes internationales, l’instauration de procédures simples et   transparentes, de services d’information de qualité, une meilleure exploitation  des actifs de propriété industrielle et un partenariat efficace avec les  différentes parties prenantes.

Elle prévoit, en outre, des actions de communication ciblées et soutenues,  des formations développées, la promotion de ressources humaines engagées et  motivées et la constitution d’une assise financière solide.

Pour le plan d’action de l’année 2011, il concerne la réforme du système   des brevets d’invention, le démarrage effectif du réseau d’information   technologique « TISC », dont 7 unités sont déjà en place, et du centre de   formation en propriété intellectuelle ou encore la refonte du système   d’information de l’OMPIC.

Ce plan comporte, en plus, le lancement de l’étude sur la contrefaçon avec  le Comité national de la propriété industrielle et de lutte anti-contrefaçon   (CONPIAC), le renforcement des activités régionales et la mise en œuvre du   comité d’audit.

Le rapport d’activité de 2010, le bilan de la vision 2010 de la propriété   industrielle et commerciale,  le programme « Horizon 2015″ et le plan d’action  et le budget de 2011, ainsi que la charte du comité d’audit de l’OMPIC, avaient  été approuvés par le 14ème Conseil d’administration de l’office, tenu   dernièrement sous la présidence de  M. Ahmed Reda Chami, ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires