Maison A la une LES DISTRIBUTEURS DE CARBURANTS PRIS DANS LA TEMPÊTE

LES DISTRIBUTEURS DE CARBURANTS PRIS DANS LA TEMPÊTE

706
0
PARTAGER
Qui sème le vent, récolte la tempête dit l’adage populaire et les distributeurs de carburants en font désormais l’amère expérience. La justice vient de s’emparer du dossier de la commission d’enquête parlementaire révélant des pratiques inadmissibles dans ce commerce et les bénéfices colossaux amassés par les acteurs du secteur avec la libéralisation qui a mis fin au système de la compensation.En la liquidant, le gouvernement misait sur une stabilité des prix qui ne dépasseraient pas la barre des 6 dhs pour le gasoil et 7 pour l’essence. Loin de ces prévisions optimistes, ces tarifs se sont installés dans des moyennes de 10 dhs pour le gasoil et 11 pour l’essence, parfois plus.
Les distributeurs en auraient tiré d’énormes bénéfices de l’ordre de 170 milliards, selon le rapport, qui plus est, de manière abusive sur le dos des consommateurs, en violation des règles de la loi sur la concurrence et sur fond d’entente illicite sur la fixation des prix à la pompe.
L’affaire est suffisamment grave pour que le chef du gouvernement et les ministres concernés soient convoqués devant le parlement car, plus grave encore, l’état aurait été également dupé par les distributeurs puisque ces bénéfices n’ont pas été soumis aux taxes en vigueur.
De quoi réconforter les initiateurs de la campagne de boycott des stations services « Afriquia » qui viennent d’être rejointes par un mouvement similaire frappant son concurrent « Total »

Commentaires