Maison A la une LES ÉCARTS SE CREUSENT ENTRE RICHES ET PAUVRES AU MAROC

LES ÉCARTS SE CREUSENT ENTRE RICHES ET PAUVRES AU MAROC

1136
0
PARTAGER

Le dernier rapport 2017 de l’ONG britannique Oxfam oublié à l’occasion de la tenue du Forum de Davos cette fin de semaine, doit agir comme une piqure de rappel pour le gouvernement, toujours prêt à s’encenser pour le recul de la pauvreté au Maroc.

Certes, il faut bien reconnaître que le taux de pauvreté à été réduit par trois en 13 ans, de 2001 à 2014, mais il reste beaucoup à faire pour remonter dans le classement mondial. Et il est certains chiffres qui choquent. Ainsi le rapport nous apprend que la croissance de la fortune des trois milliardaires les plus riches du pays est équivalente à la consommation de 375.000 des marocains les plus pauvres.

Parallèlement à ces inégalités et pour enfoncer le clou, les auteurs du rapport estiment que 10% des marocains les plus riches, auraient un niveau de vie 12 fois supérieur à celui des 10% les plus pauvres des marocains. 1,5 millions de ces derniers ne mangeraient pas à leur faim au quotidien et 4,2% risquent de basculer dans la pauvreté la plus totale à tout moment. Classé 123e sur un total de 188 en matière de développement humain, loin derrière ses voisins algérien et tunisien.

Enfin le rapport précise que 8 femmes sur 10 sont inactives professionnellement alors que c’est le système éducatif qui serait le principal facteur d’aggravation de ces inégalités qui plombent l’avenir d’un pays dont 80% des jeunes travaillent dans le secteur informel. Le système économique marocain ne bénéficie pas à tous et à toutes. C’est un euphémisme.

Commentaires