Les élections législatives du 25 novembre devraient parachever l’édifice dans lequel le...

Les élections législatives du 25 novembre devraient parachever l’édifice dans lequel le Maroc s’est engagé depuis le discours Royal du 9 mars

153
0
PARTAGER

« Plébiscitée début juillet par les électeurs, elle (la nouvelle Constitution) conforte les libertés fondamentales et donne des pouvoirs élargis au chef du gouvernement issu dorénavant des rangs du parti le mieux représenté au Parlement », souligne le journal dans un article signé Thierry Oberlé, son spécialiste du Maghreb.

Selon la publication, « cette méthode marocaine qui allie prudence et innovation est appuyée par Paris. Nicolas Sarkozy la considère comme +exemplaire+ » .

« Convaincu que le Roi Mohammed VI est à la hauteur des événements historiques qui bouleversent l’Afrique du Nord, le président français entend donc accompagner autant que possible le Maroc dans sa quête de démocratie, de progrès social et de croissance économique », ajoute-t-il.

« Confiant, il voit dans la poursuite des manifestations des jeunes contestataires du mouvement du 20 février la meilleure preuve de la maturité politique du régime puisque le droit à s’exprimer des opposants est préservé », relève, par ailleurs, Le Figaro.

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires