Les envies de la grossesse

Les envies de la grossesse

647
0
PARTAGER

Des fraises en plein mois d’août ou un cheeseburger à 2h du matin. Beaucoup de femmes enceintes succombent à des envies aussi farfelues que variées. A ceux qui vous observent  et vous lancent des regards torves, vous répondez « Envie de femme enceinte, qu’est-ce que j’y peux ? ». Quand même, c’est le moment ou jamais de craquer (et avec un alibi imparable en plus) alors autant en profiter non ?

Des pulsions gourmandes !

Pour des femmes qui souvent se restreignent toute leur vie pour garder la ligne, la grossesse est vécue comme une trêve. Place aux gâteaux, frites bien grasses et autres sandwichs dégoulinant de sauce. Pouvoir manger sans se priver et sans être jugée, voilà un des avantages de la grossesse. En un mot, vous déculpabilisez et vous avez bien raison !  Les envies de grossesse font partie des fondamentaux de la grossesse, vous le saviez avant et vous participez à entretenir le mythe ! De nombreuses mamans s’en amusent d’ailleurs et échangent leurs petites folies sur les forums (des olives, du fromage, des jambons beurre ou du pain avec de la compote …). A chacune son petit péché gourmand ! Finalement quand vous êtes tentée, votre réflexe est de succomber. Après tout, comme l’a si bien dit Oscar Wild, « le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder ». Pourtant, face à ce petit diable sur votre épaule qui vous encourage à craquer, parfois le petit ange apparaît et vous exhorte à vous arrêter. Vous ne savez plus qui écouter !

Et cette voix angélique résonne : « Est-ce vraiment bon pour ta santé et celle de ton bébé de céder à toutes ces tentations ? ». Comme pour tout, il faut de la modération. Craquer une à deux fois par semaine pour une bonne pizza n’est pas dommageable. A l’inverse, manger à toute heure du jour et de la nuit est plus problématique mais ça, vous vous en doutez.

La faute à qui ces petites envies ?

Le corps de la maman change et a besoin de plus d’énergie pour que bébé puisse grandir. Et pour que le développement se passe bien, le corps envoie des signaux. Ce sont ces signaux qui déclenchent les fameuses fringales. Les hormones en sont premièrement responsables.

D’autre part, on dit souvent que les envies de femmes enceintes traduisent un manque. Un steak bien saignant traduira surement une carence en protéines alors que des envies de légumes verts répondront au manque de fer. Pourtant et malheureusement, ce ne sont pas sur des aliments sains que vous jetez votre dévolu. Alors pourquoi préférer de la nourriture plus grasse et moins saine pour l’organisme ? Pendant la grossesse, les capacités olfactives de la future maman sont surdéveloppées. Elle est donc attirée par des odeurs fortes d’où une certaine appétence pour les fast-foods par exemple.

D’autre part, une raison psychologique est aussi à prendre en compte. Les futures mamans ont conscience d’être deux en un, par conséquent et inconsciemment elles pensent devoir multiplier leur coup de fourchette par deux afin que bébé ne manque de rien. Parfois, pourtant, cette préoccupation devient un peu trop obsessionnelle et engendre de véritables pulsions. Rassurez-vous, bébé ne manque de rien si vous mangez équilibré et à votre faim. A vouloir s’assurer qu’il jouit de tous les aliments nécessaires, vous provoquez l’effet inverse. Raisonnez-vous !

Finalement, il est important de tenir compte de ses envies sans toutefois céder à toutes. Il faut craquer avec discernement et ce pour plusieurs raisons, d’abord pour la santé de ce petit être que vous portez en vous mais aussi pour votre santé à vous. Mangez de tout, faites-vous plaisir, craquer parfois !

 

Commentaires