Les espoirs féminins de la chanson marocaine brillent à Mawazine

Les espoirs féminins de la chanson marocaine brillent à Mawazine

1322
0
PARTAGER

Les chanteuses marocaines Fadwa Malki, Dounia Batma et Ibtissam Tisskat se sont succédées, vendredi soir sur la scène orientale de Mawazine « Nahda » à Rabat, pour donner le meilleur d’elles mêmes offrant à un public venu les applaudir un plateau varié puisé dans le riche répertoire de la chanson orientale, khalijie et marocaine.

Accompagnées de l’Orchestre Marocain de la Musique Arabe, les talentueuses artistes ont présenté un show digne de son nom et un bouquet varié de chansons de tous les champs musicaux, allant du khaliji au Rai en passant par l’oriental.

Une grande foule a réservé un accueil des plus chaleureux et enthousiastes aux chanteuses marocaines lors de ce concert, tant attendu par le public de la 14ème édition du festival Mawazine-Rythmes du monde (29 mai-6 juin).

Acclamée par le public, la candidate du show télévisé « Star Academy », Ibtissam Tisskat a interprété ses chansons telles « Maghribiya » et « Ndir ma bghit », à côté d’une chanson du défunt Chab Akil.

La chanson patriotique « Nidaa Al Hassan » a été merveilleusement interprétée par la surnomée Queen, sous les applaudissements du public.

Longtemps restée loin des projecteurs, Fadwa Malki revient au-devant de la scène de Mawazine pour le plaisir de ses nombreux fans au Maroc. La nostalgie a été au rendez-vous avec ce concert très attendu, avec tous les grands succès de cette chanteuse installée entre le Maroc et le Qatar.

Fadwa Malki a enchanté le public avec sa voix miellée en chantant ses tubes les plus connus à l’égard de « Baghi taamar » et « Jazzab ».

Les habitués du Festival Mawazine avaient également rendez-vous avec l’étoile montante de la chanson marocaine Dounia Batma qui a repris avec force et talent des chansons du répertoire de la musique arabe et marocaine comme « Youm malkak » de Nass El Ghiwane, une chanson de la défunte Zikra, « wa hyati andak », ainsi que d’autres titre du chaabi marocain.

La digne héritière des Batma, Dounia qui avait terminé deuxième au concours télévisuel de la MBC « Arab Idol », a fait vibrer le public en interprétant aussi « Laâyoune Ayniya ».

Lors de ce spectacle, le traditionnel a fait corps de manière habile, parfaite avec le moderne, créant une ambiance aérée et ouverte aux autres cultures musicales, donc éclectiques. Originaire de Fès, Ibtissam Tisskat a participé à différents show télévisés, comme « Arab Idol » et « Star Academy », qui lui ont permis de devenir populaire au Moyen-Orient et au Maroc. Installée entre le Maroc et le Qatar, Fadwa Al Malki est l’une des chanteuses les plus célèbres de sa génération et a réussi à s’imposer sur la scène musicale arabe en remportant différentes récompenses dont le premier prix du Festival de la chanson arabe à Casablanca et le prix de la meilleure voix au Festival international du Caire. Finaliste en 2011 d’ »Arab Idol », où elle brilla grâce à sa voix puissante et ses reprises des grands de la chanson arabe, Dounia Batma est aujourd’hui l’une des stars montantes de la chanson marocaine.

Issue d’une famille de musiciens – son oncle est Laarbi Batma, leader charismatique du groupe Nass El Ghiwane -, Dounia Batma a réussi en quelques années à se faire un nom sur la scène musicale panarabe.

Commentaires