PARTAGER

L’opération de transfert de résidence fiscale au Maroc pour les Ex-MRE a permis de déclarer plus de 3,5 milliards de dirhams.

Ce montant vient d’être révélé par l’Office des changes qui indique que 1.505 déclarations avaient été reçues de la part des Ex-MRE avant la date limite du 19 octobre dernier. Cette opération lancée par le gouvernement leur permettait de régulariser leur situation au niveau fiscal sans craindre des sanctions de la part des services des impôts.

Dans le détail, les biens immeubles ont rapporté 1,433 milliard de dirhams, soit un peu moins de 41% du total, les actifs financiers 1,3 milliard de dirhams soit près de 38% et 747 millions de dirhams, soit 21%, concernent les avoirs liquides. A noter que les propriétés intellectuelles, culturelles et artistiques ont généré 195.328 dirhams.

Par ailleurs, 39% des Ex-MRE se sont dirigés vers les agences bancaires et les personnes mandatées pour faire leur déclaration, 34% ont été transmises en ligne et 27% d’entre eux ont pris contact directement avec l’Office des changes.

L’opération n’est pas finie pour autant, rappelle l’Office puisque les Ex-Marocains du monde qui transfèrent leur résidence fiscale au Maroc disposent maintenant d’une année pour le faire et ce pour bénéficier des avantages accordés par la loi.

Commentaires