Les femmes élues peuvent contribuer à une gouvernance transparente de la chose...

Les femmes élues peuvent contribuer à une gouvernance transparente de la chose publique (Atelier)

303
0
PARTAGER

Des mécanismes adéquats doivent être mis à la disposition des femmes élues pour qu’elles puissent renforcer les pratiques de transparence et les principes de l’intégrité dans la gestion de la chose publique, ont estimé les intervenants.

Intervenant à cette rencontre, Mme Zineb El Adaoui, Présidente de la Cour régionale des Comptes à Rabat, a indiqué que la femme élue africaine doit bénéficier de sessions de formation continue en matière de gestion de la chose locale pour qu’elle soit en mesure de prendre des décisions déterminantes, telles la fixation des budgets et la mise en place des plans d’action.

Les femmes élues ont prouvé, à maintes reprises, leur capacité à gérer les affaires publiques dans le strict respect des principes de la transparence et de l’équité, a ajouté Mme El Adaoui, également membre de la Commission consultative de la régionalisation.

De son côté, M. Rachid Filali Meknassi, Secrétaire général de Transparency-Maroc, a souligné que les études et les statistiques ont démontré que les cas inculpant les femmes pour corruption sont rares, appelant les gouvernements et les responsables à tirer profiter de cette donne pour booster le rôle de la femme en politique.

Pour sa part, Mme Hon Nubyl Kakra Vanlare, une élue ghanéenne, a estimé que la corruption est un phénomène qui suscite tant d’inquiétude en Afrique, exhortant les femmes leaders à faire preuve de plus de vigilance et de se prémunir contre ce fléau en vue de s’acquitter au mieux de leurs missions vis-à-vis des citoyens.

Sans la conduite exemplaire des femmes élues dans le domaine de la transparence et de l’intégrité, il est difficile de bâtir des relations de confiance mutuelle entre les populations et les institutions publiques, a-t-elle dit.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires