Les FIPOL se félicitent de l’apport du Maroc à la réussite de...

Les FIPOL se félicitent de l’apport du Maroc à la réussite de ses sessions de Printemps

162
0
PARTAGER

« La délégation marocaine apporte une importante contribution à la réussite des travaux », a déclaré à la MAP M. Thomas Liebert, Directeur des relations extérieures et des conférences au sein des FIPOL.

Le responsable a souligné l’importance des débats lors des sessions de Marrakech, tenues au Maroc à l’initiative de l’ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Chrifa Lalla Joumala.

Les débats, qui se sont axés sur les différents incidents que les FIPOL ont eu à connaitre (niveaux des paiements et évaluation des dommages) ont été « fructueux » et « intenses », a dit M. Liebert, ajoutant que la rencontre de Marrakech devra déboucher sur des décisions et des positionnements clairs sur des questions de droit, d’application des conventions dans les pays ou se sont produits les accidents.

Parmi les incidents soulevés figurent celui de Heibei Spirit, qui reste l’un des plus importants en termes de demandeurs d’indemnisation, et celui de l’Erica, indique le responsable, ajoutant qu’un rapport sera publié à la clôture vendredi des travaux des sessions de Marrakech, définissant clairement la position des FIPOL au sujet de ces incidents.

L’incident Erika se rapporte au naufrage du pétrolier maltais, du même nom, qui a sombré en décembre 1999 au large des côtes bretonnes (France), déversant 37.000 tonnes de fioul lourd, alors que celui de Heibei Spirit rappelle la collision en décembre 2007, d’un navire chinois avec une barge à la dérive dans le port de Incheon (Corée du Sud), entrainant le déversement de 10.500 tonnes de pétrole brut en Mer Jaune.

Par ailleurs, M. Liebert a souligné qu’une attention particulière a été accordée lors de l’édition de cette année à la Convention internationale sur les produits chimiques (la Convention HNS) et les moyens de faciliter la mise en Âœuvre de ses dispositions.

Il a mis en exergue, dans ce sens, l’intérêt particulier que porte le Maroc à cette Convention.

Il a rappelé, dans ce contexte, que le Maroc, représenté par Chrifa Lalla Joumala, avait présidé la conférence diplomatique, organisée en avril 2010 à Londres sous l’égide de l’Organisation Maritime Internationale (OMI, basée dans la capitale britannique), portant sur la révision de la Convention HNS.

Le responsable des FIPOL s’est, par ailleurs, félicité de la participation massive aux sessions de Marrakech, marquées par la présence de représentants de 46 pays, d’experts et d’organisations non-gouvernementales.

Il est à souligner que c’est la première fois que les FIPOL délocalisent leurs réunions en-dehors de leur siège londonien, suite à une décision prise à l’unanimité des Etats membres de cette institution, lors de la session d’automne, tenue à Londres en octobre 2010.

 

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.f

 

Commentaires