Maison A la une LES GROS MENSONGES DE L’AGENCE ALGÉRIENNE DE PRESSE

LES GROS MENSONGES DE L’AGENCE ALGÉRIENNE DE PRESSE

1276
0
PARTAGER

Il est très rare qu’une agence de presse d’un pays prenne autant de légèreté, mais l’agence de presse algérienne , APS, a montré qu’elle pouvait jouer avec toutes les règles de la déontologie en la matière. Foulant les pratiques dans ce domaine, cette agence a pris le risque de créer une crise diplomatique entre Moscou et Alger en faisant dire au ministre russe des affaires étrangères, Sergui Lavrov, ce qu’il n’a jamais dit en recevant son homologue algérien, Abdelkader Messahel. Mais l’APS a insisté dans son compte-rendu de la rencontre, lui a prêté, contre son gré, le souhait de la Russie de voir le Maroc engager des discussions directes avec les séparatistes du Polisario au sujet de la question du Sahara. L’enregistrement du tête à tête entre les deux chefs de diplomatie russe et algérien, faisant foi, il s’avère que ces propos n’ont jamais été tenus par Serguei Lavrov qui a précisé que Moscou s’en tenait aux résolutions de l’ONU et donc au plan d’autonomie présenté par Rabat. Une réponse claire à l’autisme d’Alger. La Russie n’a pas encore réagi par voie diplomatique à cette bavure de l’agence de presse officielle dont le garce dérapage devrait mériter un cours dans les écoles de journalisme pour mettre en garde contre l’art de l’intox et de la propagande dans les pays en manque de crédibilité et de professionnalisme chez ses journalistes et médias officiels.

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires