PARTAGER

Un vrai phénomène de société agite depuis peu les réseaux sociaux avec la prise de parole à découvert d’homosexuels marocains dans plusieurs régions du pays sans tabous, sans limites pour évoquer leur statut et leurs conditions de vie dans une société habituée à les exclure et les martyriser.

Chaque ville, aujourd’hui, a son leader homosexuel représentant cette communauté avec des pages sur Facebook alimentées régulièrement par vidéos les mettant en scène parfois dans des positions que la morale réprouve. Le plus célèbre d’entre eux reste indéniablement un tangérois se faisant appeler « Adouma » et se faisant remarquer auprès de ses millions de fans marocains et étrangers par son côté espiègle, son humour vif et tranchant, son verbe haut et ses mises en scène qui ne laissent personne indifférent et qui lui ouvriraient sous d’autres cieux, les portes de la gloire au cinéma. Ses homologues, sans jeu de mots, n’ont rien à lui envier et se distinguent chacun de son côté par leurs interventions devenues incontournables. Si pour faire avancer leur cause, nombre d’entre eux gagneraient à s’éloigner des sentiers de la vulgarité et des vidéos ouvertement pornographiques, d’autres ont atteints une notoriété incontestable à l’étranger où ils continuent d’accumuler des soutiens et  les témoignages de solidarité qui plaident en faveur de leurs revendications.

Ce phénomène est considéré par les mouvements homosexuels à travers le monde comme un premier pas vers une reconnaissance de leur droit à la différence au moment où des cas de violence à leur encontre comme acte de vengeance pour leur exhibitionnisme sont rapportés ici et là.

Par Zakia El Omari

Commentaires