PARTAGER

Les inondations en cours dans le nord de l’Angleterre figureront parmi les plus coûteuses de l’histoire pour les compagnies d’assurance et la facture n’a sans doute pas fini d’augmenter puisque de nouvelles pluies importantes sont annoncées pour mardi soir et mercredi. Ces inondations sont déjà considérées comme les pires subies par le Royaume-Uni depuis 2007 et les toutes premières estimations chiffrent les demandes d’indemnisation à 1,5 milliard de livres (2,0 milliards d’euros).

« Avec les nouvelles tempêtes en vue, on pourrait s’acheminer vers ce qu’on a vu de pire dans l’histoire récente, au moins en termes de pertes assurées », a déclaré Simon Waller, directeur de JBA Risk Management, un cabinet spécialisé dans l’évaluation des risques pour les entreprises et les administrations. Le cabinet d’audit et de conseil KPMG chiffre l’impact économique global des inondations à plus de cinq milliards de livres. Mais les nouvelles pluies importantes annoncées et les difficultés rencontrées pour accéder à certaines des zones touchées signifient que ces estimations ne sont que provisoires. Les compagnies d’assurance Aviva, RSA, Axa et Direct Line déclarent ainsi qu’il est trop tôt pour donner une idée du coût total du dossier.

Commentaires