Les intoxications alimentaires en hausse durant les fêtes à Madagascar

Les intoxications alimentaires en hausse durant les fêtes à Madagascar

314
0
PARTAGER

L’hôpital du centre d’Antanarivo ne désemplit pas de patients intoxiqués par ce qu’ils ont mangé depuis Noël. Une cinquantaine de cas a été recensée. Ces trois derniers jours, 25 patients se sont présentés avec tous les mêmes symptômes. « Ils ont de la fièvre, explique un docteur, ils vomissent, ils ont des douleurs abdominales, des coliques intestinales et de la diarrhée. En général, ce n’est pas grave, mais ce qui fait la gravité des cas d’intoxication, c’est la déshydratation. »

Des infections qui sont favorisées par la chaleur, la saison des pluies et la pauvreté, mais aussi par le manque d’hygiène et de précautions. « Les personnes qui préparent le repas ne prennent pas de précautions, poursuit le médecin. Par exemple, ils toussent ou ils ont des plaies avec des abcès aux mains. Il y a aussi des cas où on prépare les repas avant, puis ils se dégradent. »

Décembre et les trois premiers mois de l’année sont toujours les plus critiques. C’est à cette période que l’an passé, cinq personnes sont mortes après avoir mangé de la mayonnaise.

 

rfi.fr_____________

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires