Les JO de la Jeunesse, nouvel outil de promotion du sport

Les JO de la Jeunesse, nouvel outil de promotion du sport

354
0
PARTAGER

Le programme est composé de 26 épreuves sportives, ainsi que des activités culturelles et éducatives animées par plusieurs « parrains », « le tout mené avec l’aide des réseaux sociaux afin de toucher les jeunes partout dans le monde », selon un communiqué du CIO. « Le message des JOJ est clair, ce n’est pas juste une compétition. Il s’agit d’apprendre et de partager », a déclaré récemment M. Rogge. « L’ambition de cet évènement est d’inciter les jeunes du monde entier à pratiquer un sport, adopter un mode de vie sain et vivre selon les valeurs olympiques », poursuit le communiqué.

INNOVATION ET TRADITION

Plusieurs grands du sport mondial ont aussi été choisis par les fédérations internationales pour jouer « le rôle d’athlètes modèles » aux JOJ : Serguei Bubka et Frankie Fredericks, tous deux membres de la commission des athlètes du CIO, ou encore le canoéiste français, double champion olympique et champion du monde, Tony Estanguet.

Au delà de son caractère festif, le projet fait la part belle à l’innovation au sein même des disciplines pratiquées. Ainsi en plus des épreuves traditionnelles, les spectateurs pourront découvrir de nouvelles épreuves comme le basketball à 3 contre 3, le un contre un en canoë-kayak et le combiné en cyclisme (BMX/VTT/route). Les jeunes participants concourront non seulement en individuel pour leurs comités nationaux olympiques (CNO), mais aussi au sein d’équipes composées de garçons et de filles de différentes nationalités, avec pour objectif de resserrer les liens d’amitié et de favoriser la compréhension des diverses cultures et origines.

La première médaille pour le Japon

La Japonaise Yuka Sato est rentrée dans l’Histoire des jeux Olympiques de la Jeunesse en remportant la première médaille d’or délivrée lors des JOJ 2010, après sa victoire dans le triathlon dimanche à Singapour. La jeune femme de 18 ans, favorite de la course, s’est imposée devant l’Australienne Ellie Salthouse, médaillée d’argent, et l’Américaine Kelly Whitley, médaillée de bronze. « Je savais que je participais à la toute première compétition des JOJ, et j’étais très motivée pour décrocher l’or et conduire mon pays à la victoire », a déclaré Sato.

 

 

Commentaires