Les «indignés» font entendre leur voix en Angola

Les «indignés» font entendre leur voix en Angola

299
0
PARTAGER

Ce mouvement n’a pas de nom, ni de leader désigné. Mais on connaît l’identité de ses membres les plus actifs : les organisateurs des manifestations, Adolfo Campos et Mario Domingos, et les militants les plus célèbres, comme le très à la mode rappeur Luaty Beirão.

Ces figures du mouvement rassemblent des jeunes d’une trentaine d’années pour beaucoup étudiants. Comme les militants du printemps arabe, les « indignés » angolais sont omniprésents sur internet via Facebook et Twitter.

Leur cheval de bataille : le départ du président José Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis 1979. « 32 ans c’est trop ! », répètent les protestataires au fil des manifestations organisées dans la capitale depuis mars 2011. Celles-ci restent cependant modestes en rassemblant, tout au plus, quelques centaines de personnes.

A ce ras le bol, s’ajoute la dénonciation de la corruption du régime et l’aspiration à une vraie liberté d’expression. Des demandes de plus en plus pressantes à l’approche des prochaines élections législatives, prévues en septembre.

 

 

rfi.fr_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires