Maison A la une Les marchés s’affolent avant Ramadan

Les marchés s’affolent avant Ramadan

641
0
PARTAGER

Année pluvieuse ou pas, campagne de boycott ou pas, contrôle des prix ou non, les consommateurs sont ris à la gorge à l’approche du mois sacré du ramadan. Bien que les marchés soient bien approvisionnés, les prix des denrées flambent à tous les étages annonçant à l’avance, un coup dur porté au pouvoir d’achat de citoyens et de ménagères désemparés par cette absence de rationalité dans cette loi injuste du marché.Pourtant, l’abondance devrait traduire une stabilité du marché ou moins des hausses minimes en raison de la spéculation. Nous sommes loin et bien loin du scénario si l’on considère l’exemple des légumes dont les prix ont enregistré ces derniers jours une hausse vertigineuse pour se situer en moyenne dans une fourchette située entre 7 et 10 dirhams. Idem pour les fruits produits localement, habituellement accessibles, et qui sont proposés actuellement entre 12 et 15 dhs alors que leurs homologues importés dépassent la barre des 30 le kilo. Pour ce qui concerne les viandes et le poisson, la stabilité actuelle n’est que trompeuse puisque leurs prix sont appelés à augmenter de 15 à 25 % dès les premiers jours du ramadan. Enfin des produits très consommés en cette période comme le miel, les amandes et les grains de sésame sont également appelés à suivre cette tendance haussière et atteindre des records.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires